Stratégie de Renforcement des Alternatives Educatives : Le processus d’élaboration du document enclenché

Bientôt un document Stratégique de Renforcement des Alternatives Educatives (SRAE) va être élaboré au profit du secteur éducatif béninois.

Cadres et acteurs intervenant dans les alternatives éducatives au Bénin se sont retrouvés en conclave du 20 au 21 juin 2019 à Bohicon pour enclencher le processus d’élaboration du document.

Dans les quarante (40) jours à venir, l’environnement des Alternatives Educatives (AE) va connaître un nouveau visage. Sur volonté manifeste des ministères en charge de l’Enseignement Primaire et celui du Secondaire, le processus d’élaboration des alternatives éducatives, financé par le Programme d’Appui à l’Education et à la Formation des Enfants exclus du système éducatif formel (PAEFE) sur financement de la Coopération Suisse vient de rentrer dans sa phase active. Pendant 48 heures de travaux en atelier, cadres et acteurs intervenant dans les alternatives éducatives au Bénin ont échangé sur la nécessité de l’élaboration d’une stratégie des alternatives éducatives dans le contexte éducatif actuel, de la définition d’une méthodologie convenable du processus d’élaboration et de stratégie, de la capitalisation des expériences des alternatives éducatives en cours. « Cette stratégie va certainement afficher les contours à large échelle des alternatives éducatives au Bénin et promouvoir les passerelles qu’elle offre. Ces passerelles sont indispensables pour la qualité de l’offre dans ce secteur », a laissé entendre Célestin Dembélé, Directeur de Helvetas au Bénin à l’occasion de la cérémonie de lancement de l’atelier dont les travaux étaient riches en communications, en partage d’expériences des différentes ONGs intervenant dans le secteur et en travaux de groupe sur la capitalisation des expériences. Cet atelier, estime Alice Mingninou, Directrice Adjointe de cabinet du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire est longtemps souhaité parce qu’il permet d’avoir désormais un cadre de référence pour la planification des alternatives éducatives. « Les alternatives éducatives, il y en a beaucoup sur le territoire national. Mais, il est important d’avoir la situation de ces alternatives éducatives et d’avoir un cadre qui permet de suivre ce que les initiateurs font sur le terrain. C’est en cela que cet atelier est pour moi le bienvenu », a-t-elle souligné.

En route vers la mise en œuvre d’un cadre fédérateur des alternatives éducatives …

Consultant mandaté pour conduire sous la supervision du comité de rédaction, l’élaboration du document Stratégique de Renforcement des Alternatives Educatives, l’honneur est revenu au docteur David Godonou Houinsa de partager avec l’assistance les objectifs de la mise en œuvre de ce document, les résultats attendus et la méthodologie qui va gouverner tout le processus de son élaboration. A propos des objectifs, le consultant explique qu’il est question d’élaborer un diagnostic stratégique sur les initiatives en cours, de définir les orientations et objectifs stratégiques, d’élaborer un programme d’activités pluriannuel et un mécanisme de mise en œuvre et de suivi évaluation. « Nous allons trouver de quelle manière mettre en œuvre ce plan stratégique de façon à ce qu’il puisse combler les attentes. Il faut que nous trouvions le bon mécanisme de mise en œuvre parce que nous avons plusieurs catégories d’acteurs. Je crois que nous allons trouver un mécanisme qui soit vraiment efficace, un système qui puisse permettre d’enregistrer tout ce qui est fait de façon à ce que quand on veut avoir une information, on entre dans le système et on a tout ce qui se fait. C’est un défi et on doit pouvoir y arriver », a martelé le consultant.

Sans titre 21

Présentation d’une communication...

 

IMPRESSIONS DE QUELQUES PARTICIPANTS

Nadine OKE, Coordonnatrice du PAEFE

C’est la mise en œuvre du Plan Sectoriel de l’Education qui a déjà commencé. Dans le PSE, il est prévu d’élaborer un document de stratégie pour renforcer les alternatives éducatives. Dans le cadre de la contribution à ce document, Helvetas à travers les Fonds de la Coopération Suisse, donc du PAEFE, finance les activités du gouvernement pour l’élaboration de ce document qui va permettre la prise en charge accélérée des enfants scolarisés ou déscolarisés afin atteindre rapidement la scolarisation universelle en vue de ne laisser personne sur le quai. C’est un processus qui vient d’être lancé et qui va peut-être prendre 40 jours. L’objectif qu’on s’est fixé, c’est d’avoir d’ici fin Août, le document de stratégie des Alternatives Educatives. Pendant ces deux jours, nous avons échangé sur les expériences qui existent, collecter les informations pour débuter le diagnostic afin de commencer l’élaboration du document de stratégie.

Raoul ATOHOUN, Secrétaire Technique Permanent par intérim du PDDSE

C’est une impression de joie qui m’anime d’autant plus que les différents acteurs qui interviennent dans ce secteur étaient vraiment présents. Cela dénote de l’engouement que tout le monde a pour cette frange de l’éducation qui constitue une action à mener à l’endroit des enfants vulnérables, qui n’ont pas eu cette chance de mettre le pied à l’école, ou l’ont eue, mais malheureusement pour des raisons diverses, ont abandonné aussitôt. Cet atelier s’inscrit dans le cadre des différentes réformes qui s’opèrent dans le système éducatif et dans le cadre de la mise en œuvre du PSE, d’autant plus qu’il va falloir mettre en place certaines balises qui doivent concourir à la mise en œuvre des différentes actions qui ont été planifiées dans le PSE Post2015. L’une des actions phares qui donne une place de choix aux alternatives éducatives, c’est qu’il a été recommandé de mettre en place un plan opérationnel de renforcement des alternatives éducatives. Dans cette perspective et avec le concours technique et financier de Helvetas qui nous a accompagnés dans la mise en place de ladite stratégie. Ce document permettra de fédérer l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le secteur et également de définir les différents rôles et responsabilités des acteurs qui vont s’impliquer afin que, de manière réelle et substantielle, nos enfants qui se trouvent dans des situations de vulnérabilité soient réellement enrôlés dans le système éducatif. Ceci permettra d’atteindre l’universalisation de l’éducation primaire.

Edouard KATCHIKPE (De retour de Bohicon)

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.