banner ong educaction

Renforcement de capacités dans les médias : Les journalistes de Educ’Action à l’école de l’investigation

Fidèle à sa pratique d’œuvrer de façon continue au renforcement des capacités de son personnel, la direction générale du Groupe de presse Educ’Action a initié une formation à l’endroit des journalistes des services de la rédaction du journal et de la production audiovisuelle sur l’investigation journalistique.

Animée par le doyen de la profession, Noël Allagbada, ancien conseiller à la Haac, cet atelier de formation s’est déroulé au siège de l’institution médiatique à Cotonou, le 28 février 2019.

«Définir avec précision le thème de l’enquête et en discuter avec ses confrères en conférence de rédaction, élaborer un répertoire des sources et personnes ressources qui feront l’objet de l’enquête et enfin élaborer un budget qui prend en compte l’ensemble des dépenses à effectuer dans le cadre du travail ». Ce sont là trois aspects non négociables que le doyen Noël Allagbada estime nécessaires pour tout journaliste qui embrasse le chantier d’une investigation journalistique. Genre journalistique moins prisé dans le métier en raison des contraintes que cela implique, renseigne le communicateur, l’enquête journalistique est la recherche menée avec persévérance et une attention méticuleuse jusque dans les petits détails sur des faits d’actualité ou des sujets sur lesquels on sent le besoin de revenir. « On fait l’investigation quand on est à la recherche de la vérité. Vous êtes à la recherche des éléments sur lesquels vous jugez nécessaire d’éclairer l’opinion publique. En général, c’est l’actualité qui vous amène à vous aventurer sur le terrain de l’investigation », a relevé le professionnel des médias Noël Allagbada. A l’en croire, « ... ce genre journalistique n’est pas très en vogue ou à la limite quasi-absent dans les médias au Bénin parce que cela implique la mobilisation d’une ressource financière importante et sa conduite peut mettre en danger la vie du journaliste ». Néanmoins, le communicateur martèle que ces contraintes et risques du métier ne doivent pas conduire le journaliste à jouer à l’abonné des factuels, car l’investigation reste un genre qui valorise son auteur mais aussi l’organe de presse qui en fait son genre journalistique favori.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.