Phase finale du concours d’orthographe et de lecture oralisée : La CBO-EPT gratifie les apprenants lauréats de la 2ième édition

Passées la phase deprésélections dans les écoles du sous-secteur primaire en compétition et celle communale, la Coalition Béninoise des Organisations pour l’Education pour Tous (CBO-EPT) a organisé, le samedi 22 décembre 2018, la phase finale du concours d’orthographe et de lecture oralisée au profit des élèvesdu CM1 et CM2 qui se sont révélés dans les douze (12) communes d’intervention du CSEF3.

La cérémonie de remise des lots (vélos VTT, fournitures scolaires, etc.) aux lauréats a eu lieu au centre de documentation CAEB de Lokossa, avec la participation des directeurs d’écoles et encadreurs des candidats, des Chefs des Régions Pédagogiques (CRPs) des communes concernées ou leurs représentants, de quelques acteurs de l’école ainsi que des parents des candidats en lice, avec l’appui des partenaires de la CBO-EPT (ANCEFA, OXFAM IBIS, Campagne Mondiale pour l’Education).

Dans cet environnement de Lokossa, à plus d’une centaine de kilomètres de Cotonou, où vent sec et poussière s’entremêlent pour donner un décor atypique, la Coalition Béninoise des Organisations pour l’Education pour Tous (CBO-EPT) a eu le mérite de distinguer les apprenants lauréats de la phase finale du concours d’orthographe et de lecture oralisée auquel ont participé les douze (12) élèves du CM1 et CM2 qui se sont révélés dans les douze (12) communes d’intervention du CSEF3. 9h 32 minutes,candidats, responsables à divers niveaux de la CBO-EPT, membres du comité d’organisation du concours, directeurs d’écoles et encadreurs des candidats, Chefs des Régions Pédagogiques (CRP) des communes concernées ou leurs représentants, acteurs de l’école et parents des candidats en lice ont rallié la salle aménagée pour la circonstance. Habités par la peur de l’inconnue, les douze (12) candidats, diversement habillés, ont été installés sur des chaises de confort pour affronter, les minutes d’après, les deux (02) épreuves de la phase finale. De l’avis du président du jury constitué, les candidats plancheront dans l’épreuve d’orthographe qui consiste à l’épellation de deux (02) mots auxquels ils se sont antérieurement familiarisés, puis l’épreuve de lecture oralisée suivie de questions de compréhension, de grammaire ou de conjugaison. Le principe du jeu étant donc de retenir les candidats qui feront moins de fautes ou pas du tout avec in fine, un bon score. Divers groupes, ballet et artistes en herbe sont aussi sollicités pour agrémenter l’événement à travers des attractions culturelles de belle facture. Des propos d’un des membres du comité d’organisation, il s’agit de joindre l’utile à l’agréable, et surtout déstresser les douze (12) candidats.

De la partie officielle...

Dans ses mots liminaires, le Coordonnateur national de la CBO-EPT, Hervé Kinha, a rappelé l’objectif de l’activité qui est de célébrer l’excellence en milieu scolaire à travers la promotion de la lecture et du français comme discipline évaluative. « Depuis 2003, la Coalition Béninoise des Organisations pour l’Education pour Tous accompagne le gouvernement dans sa politique de promotion du système éducatif béninois et nous ne pensons pas nous arrêter en si bon chemin », a-t-il déclaré, faisant une peinture problématique de l’Ecole béninoise en mettant à contribution le rapport PASEC 2014. « Un (01) enfant sur vingt (20) et un (01) enfant sur quatre (04) arrivent à atteindre le niveau de compétences requis respectivement en français et en mathématiques), a expliqué, préoccupé, le Coordonnateur, motivant ainsi l’organisation du présent concours. Pour Thomas KossiCakpo, Président du Conseil d’Administration de la CBO-EPT, le concours d’orthographe et de lecture oralisée au profit des élèves du CM1 et CM2 reste une initiative à pérenniser. Il en a d’ailleurs pris l’engagement avant de lancer officiellement la phase finale du concours.

Des phases de présélection et communale

La phase de présélection s’est déroulée au niveau des écoles des douze (12) communes du territoire dans lesquelles intervient la CBO-EPT.  Il s’agit des communes de Bopa, Nikki, Calavi 3, Boukoumbé, Zogbodomey, Ifangni, Aguégués, Toffo, Klouékanmey, Sô-Ava, Ouinhi et Tori-Bossito. Ainsi, les écoles de chaque commune ayant eu les meilleurs candidats au CEP 2018 ont rivalisé avec les écoles ayant enregistré une faible performance audit examen national. L’objectif, selon l’approche présentée par le Coordonnateur, est de montrer aux candidats de faibles performances qu’ils peuvent bien se retrouver au sommet de leur gloire tout comme les premiers. « Le seul secret est de bien travailler à l’école », a-t-il conseillé. S’en sont suivies plus tard les phases communales qui ont mis en compétition les meilleurs de chaque commune qui, enfin, se retrouvent à la phase finale.

 

Du déroulement de la phase finale

Chacun des candidats est soumis aux deux épreuves précédemment listées. Et comme on pourrait s’y attendre, les fortunes ont été diverses. Ils ont, tour à tour, épelé les mots proposés par les trois (03) membres du jury au nombre desquels Epiphane Azon, Président de la Fédération nationale des associations des parents d’élèves du Bénin (Fenapeb). Puis après, ils ont procédé à la lecture d’un texte qu’ils ont tiré au choix, suivie de questions de grammaire ou de conjugaison. Tout ceci agrémenté de belles prestations d’artistes.

De la délibération...

Après la confrontation des notes et la sommation des points obtenus par candidat au terme des deux épreuves notées chacune sur 10 points, le jury a procédé à la délibération. Ainsi, l’apprenante OsnelleZinsou de la commune de Toffo est sacrée première de cette 3ième édition du concours d’orthographe et de lecture oralisée avec 20 points sur 20. La deuxième place est occupée par Elvire Minmin de la commune de Klouékanmey qui a totalisé 18 points sur 20. George Wélégbahossou de Tori-Bossito est classé à la troisième loge avec 17 points sur 20. Aboudou Oti du CS Sô Ava est classé 12ième avec la moyenne de 11 sur 20.

Des distinctions...

OsnelleZinsou, la première, a reçu un VéloTout Terrain (VTT) de type moderne plus d’autres lots composés de fournitures scolaires (un sac d’écolier, un paquet de cahier de 100 pages, une calculatrice, un vrai dessinateur, des bics, gomme, taille crayon, etc.) Elvire Minmin, la deuxième, a été gratifiée d’un Vélo Tout Terrain (VTT) plus des fournitures scolaires. Idem pour George Wélégbahossou, le troisième. Les neuf autres candidats ont également reçu des organisateurs des lots de consolation constitués d’un sac d’écolier, un paquet de cahier de 100 pages, une calculatrice, un vrai dessinateur, des bics, gomme, taille crayon, etc. Les efforts des encadreurs des trois premiers sont aussi récompensés. Ils ont obtenu chacun, un dictionnaire, des instruments de géométrie, des bics, etc.Au terme de la cérémonie, le Coordonnateur national tout comme le Président du Conseil d’Administration de la CBO-EPT ont félicité l’ensemble des candidats, en l’occurrence les deux premières qui sont des filles. « La CBO-EPT s’investit ainsi dans la promotion de l’approche genre », ont-ils dit avant de souhaiter à chacun des douze (12) finalistes la réussite scolaire. Ils ont aussi remercié les partenaires, les membres de jury, les CRPs ainsi que les directeurs d’écoles qui ont participé, de bout en bout, à l’événement.

Cette troisième édition du concours d’orthographe et de lecture oraliséeau profit des élèves  du CM1 et CM2 des douze (12) communes d’intervention du CSEF3 se conjugue ainsi au passé avec l’engagement des organisateurs et des responsables de la CBO-EPT de faire de la quatrième édition un événement tout aussi majeur au service de la promotion de l’excellence en milieu scolaire.

Serge David ZOUEME

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.