Trois questions à Gaétan Kponoukon, SG du SYNAEM-Bénin sur la fabrication des jeux et jouets : « Nous avons connu la participation de près de 300 enseignants contre 245 attendus »

Pari gagné pour le Syndicat National des Enseignants des Ecoles Maternelles du Bénin dans le cadre de la série de formations sur la conception des jeux et jouets avec des matériaux locaux. 

Grâce à l’appui financier de la Fédération Canadienne des Enseignants et Enseignantes-Canadian Teachers Federation (FCE-CTF), les animateurs et animatrices, membres du SYNAEM-Bénin ont réalisé, du 13 au 18 juillet 2020, une pléthore de jeux et jouets dans les départements du Littoral, de l’Ouémé, du Couffo, du Borgou et de la Donga. Retour sur ces 06 jours de formation, à travers cet entretien-bilan réalisé avec Gaétan Kponoukon, secrétaire général du SYNAEM-Bénin. Lisez plutôt !

Educ’Action : Les animateurs et animatrices, membres du SYNAEM-Bénin ont bénéficié,  durant 06 jours, d’une série de formation sur la conception des jeux et jouets avec les matériaux locaux dans 05 départements. Que retenir de cette formation ?

Gaétan Kponoukon : En termes de bilan, nous avons connu la participation de près de 300 enseignants contre 245 attendus. Cela veut dire qu’il y a eu une hausse considérable par rapport à l’effectif de départ. Ce qui veut dire que les enseignants portent un intérêt particulier à cette formation. En dehors de cela, nous avons fabriqué plus de 3.750 matériels didactiques qui seront mis à la disposition des écoles maternelles du Bénin dans les 05 départements retenus. Je rappelle qu’après les départements de l’Atlantique et du Zou, nous avons pris en compte les départements du Littoral, de l’Ouémé, du Couffo, de la Donga et du Borgou. Toutes les écoles de ces départements seront dotées des jeux et jouets, et ceci, avec l’appui technique et financier de la Fédération Canadienne des Enseignants et Enseignantes- Canadian Teachers Federation (FCE-CTF).

Est-ce que les objectifs visés dans le cadre de cette formation sont atteints ?

 Bien sûr, nous sommes satisfaits. D’abord, les objectifs sont atteints surtout avec le retour qu’on a eu après la formation. Les participants sont émus. Nous avons noté une affluence sur les sites de regroupement. Tout cela montre que les enseignants et enseignantes des écoles maternelles ont un profond intérêt pour la formation. Même après le temps imparti, ils sont restés dans les salles pour fabriquer plus de jeux et jouets à partir des matériaux locaux que nous avons mis à leur disposition. Nous sommes satisfaits parce qu’aujourd’hui nos enseignants et enseignantes de la maternelle sont outillés pour mieux servir dans nos écoles. Lesquelles seront suffisamment pourvues de jeux et jouets. Ensuite, ceux qui n’ont pas pu venir sur les sites de formation auront l’opportunité d’apprendre chez les participants. Nous pensons qu’avec le soutien du ministère, les unités pédagogiques seront désormais animées par des enseignants équipés. Aujourd’hui, les enseignants des écoles maternelles du Bénin connaissent non seulement l’importance des matériaux locaux mais aussi des jeux et jouets dans la mise en œuvre des approches pédagogiques à l’enseignement maternel.

Sur 12 départements que compte le Bénin, le SYNAEM-Bénin a pu outiller les enseignants  de 07 départements dans le cadre des formations de l’année 2019 et celle de 2020. Quel est donc le projet du SYNAEM-Bénin pour les autres départements ?

 C’est vrai que nous avons commencé avec deux départements. Nos partenaires nous ont soutenus à nouveau pour élargir la formation à 05 départements. Donc sur 12 départements, nous sommes à 07 départements. On ne peut que prier l’Eternel pour que le partenaire continue de nous soutenir afin qu’on puisse former les 05 départements restants. Ainsi, on aura fini avec les 12 départements du Bénin. Tout ceci dans l’intérêt des écoles maternelles du Bénin.

Que dire pour conclure ?

 Je voudrais remercier notre ministre, la directrice de l’Enseignement Maternel, les acteurs à divers niveaux et nos formateurs qui ont répondu présents sur tous les sites. Je m’en voudrais de ne pas rendre un hommage mérité à la Fédération Canadienne des Enseignants et Enseignantes-Canadian Teachers Federation (FCE-CTF) pour son soutien indélébile et indéfectible. Je voudrais profiter pour dire que, grâce à l’appui technique et financier de l’International de l’Education, le SYNAEM-Bénin en collaboration avec le SNEP-Bénin organise, du lundi 27 juillet au 30 juillet 2020, une tournée nationale de sensibilisation sur le thème : « le leadership syndical dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 ».

Propos recueillis par Enock GUIDJIME

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.