4ieme vague de formation sur les jeux et jouets à base des matériaux locaux : Les animateurs du SYNAEM-Bénin de Ouidah aguerris

Composée du secrétaire émérite du SYNAEM-Bénin Charles Dossa, de Venise Falola Djogbénou, actuelle secrétaire générale adjointe du SYNAEM-Bénin, la délégation de Gaétan Kponoukon, secrétaire général du SYNAEM-Bénin, a mis le cap, ce vendredi 26 avril 2019, sur Ouidah.

L’Ecole maternelle publique de Ganvè a été le point de chute, lieu retenu pour abriter la formation des syndiqués du SYNAEM-Bénin de cette ville, sur la conception des jeux et jouets à base des matériaux locaux

Depuis le lundi 15 avril 2019, s’est ouverte une série de formations au profit des syndiqués du Syndicat National des Enseignants des Ecoles Maternelles du Bénin (SYNAEM-Bénin) sur la conception des jeux et jouets à base des matériaux locaux. Ceci grâce à l’appui de la Fédération Canadienne des Enseignants et Enseignantes Teachers Canadian Fédération (CTF-FCE). Ainsi après les étapes d’Allada, de Toffo/Zè, d’Abomey-Calavi, c’est le tour des syndiqués de Ouidah d’être formés. Ils ont reçu la délégation des formateurs, le vendredi 26 avril dernier, à l’Ecole maternelle publique de Ganvè. Laquelle délégation a été conduite par Gaétan Kponoukon, actuel secrétaire général du SYNAEM-Bénin. « Nous prions que les participants à cette session de formation soient disciplinés ; soyez à l’heure et faites en sorte que les moments que nous allons passer ensemble soient très enrichissants pour vous », a souhaité, à l’entame, Gaétan Kponoukon.


De la formation à la fabrication des jeux et jouets…

La scie égoïne, le crayon menuisier, la règle tableau, la pince, la tenaille, la scie à chantourner, l’équerre. Ce sont-là, entre autres, les matériels utilisés par Charles Dossa, formateur de circonstance, pour donner aux animateurs et animatrices présents les ficelles de la confection des jeux et jouets. Pour cet exercice, l’expert s’est servi des matériaux comme le contre-plaqué, le carbone, la peinture, le vernis, le diluant. Mettant en pratique le souhait émis par l’actuel SG du SYNAEM-Bénin, les animateurs et animatrices disciplinés, ont découpé des contre-plaqués en de petits morceaux rectangulaires sur une table à l’aide de scie égoïne, la règle tableau et le décamètre. « Ils ont perdu beaucoup de choses. Ce qui concerne le travail des enfants », affirmera laconiquement Florence Dossou, directrice de l’Ecole maternelle publique de Lèbou, montrant ainsi le manque à gagner de ses collègues qui n’ont pu bénéficier de cette formation. Après le découpage des contre-plaqués, ceux-ci sont affectés à Pascal Avokpo, artiste-peintre au Centre International d’Art et de Musique qui explique ici son rôle : « Je fais les dessins sur les contre-plaqués et eux autres utilisent pour découper et faire les jeux et jouets ». Pour rappel, cette série de formations est initiée par le SYNAEM-Bénin avec l’appui financier de la Fédération Canadienne des Enseignants et Enseignantes Teachers Canadian Fédération (CTF-FCE). La prochaine destination de la délégation du SYNAEM-Bénin sera dans le Zou, en l’occurrence à Bohicon, Zakpota et Agbagnizoun, ceci à partir du 6 mai prochain.

Enock GUIDJIME

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.