Fabrication des jeux et jouets à base de matériaux locaux : Le SYNAEM-Bénin lance la formation de 200 animateurs de 193 écoles maternelles

C’est parti pour trois jours de formation sur la conception des jeux et jouets au profit des enseignants des écoles maternelles publiques et privées.

Au Complexe Scolaire Allada centre ABC, ce lundi 15 avril 2019, le Syndicat National des Enseignants des Ecoles Maternelles du Bénin (SYNAEM-Bénin) avec le soutien de la Fédération Canadienne des Enseignants et Enseignantes Canadian Teachers Federation (CTF-FCE) a procédé à l’ouverture des travaux de cette formation.

Mots de bienvenue du Secrétaire Général du SYNAEM-Bénin, discours de la directrice de l’ENI-Allada, intervention du 1er Secrétaire Général du SYNAEM-Bénin, recensement des jeux et jouets du milieu, découpage et ponçage. Ce sont-là les temps forts qui ont marqué l’ouverture de la formation des syndiqués du SYNAEM- Bénin sur la conception des jeux et jouets à partir des matériaux locaux pour leur utilisation comme matériels pédagogiques en situation de classe. « L’activité contribuera à l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants des écoles maternelles et à leur développement physique, intellectuel et psychologique. Cette activité permettra aux enfants des écoles maternelles de disposer des jeux et jouets et de pouvoir développer leur potentiel », a affirmé Gaétan Kponoukon, actuel Secrétaire Général du SYNAEM-Bénin pour renseigner sur l’objectif de la formation avant de remercier au nom des enseignants du Bénin, la Fédération Canadienne des Enseignants et Enseignantes (CTF-FCE), le ministre de tutelle et les cadres du Cabinet des Enseignements Maternel et Primaire. Il poursuit en soulignant que 200 animateurs et animatrices de ces écoles vont être formés dans 193 écoles maternelles dans les départements de l’Atlantique et du Zou. A sa suite,Sabaïna Gbaguidi, directrice de l’Ecole Normale des Instituteurs d’Allada. « Le jeu, c’est le travail de l’enfant. C’est par le jeu qu’il s’épanouit. J’ai souvent l’habitude de chahuter en disant que c’est par le jeu que l’enfant est venu au monde. Il est de nature jeu, il évolue dans le jeu. Pourquoi le privé de ce jeu ?», a-t-elle laissé entendre pour ainsi montrer l’importance du jeu dans la vie de l’enfant. Prenant la parole à son tour, Charles Dossa, premier Secrétaire Général du SYNAEM-Bénin et l’un des formateurs pour la circonstance a précisé que « le travail qui commence aujourd’hui vise à réveiller les activités libres qui constituent tout pour l’enfant». Après la clarification conceptuelle de quelques notions, les participants ont recensé les matériaux locaux choisis. Pour information, le centre de ressources du SYNAEM-Bénin avec l’appui technique et financier de l’Internationale de l’Education Région Afrique avait formé une grappe d’enseignants des écoles maternelles publiques et privées à la fabrication du matériel didactique pour équiper les écoles en jeux et jouets.

Les matriaux locaux utiliss pour la circonstance

Les matériaux locaux utilisés pour la circonstance

 

Avis de quelques participants

Sabaïna Gbaguidi, Directrice ENI-Allada

J’ai un sentiment de satisfaction par rapport à cette formation. J’ai espoir déjà que nos stagiaires qui vont recevoir l’approche théorique retrouveront sur le terrain des enseignants aguerris qui pourront continuer la phase pratique avec eux étant donné que le jeu est au cœur de l’enseignement maternel. On sait que c’est par le jeu que l’enfant s’épanouit. Nous avons fait le constat, dans nos sorties, que les jeux ont commencé à déserter nos écoles.

Jeanne Aplogan Ezin-Wota, Conseillère pédagogique de la maternelle à la retraite

Cette formation arrive à point nommé parce que sur le terrain le constat est amer. Quand nous avons le plaisir d’aller dans les écoles, nous constatons que nos jeunes frères et sœurs ne se basent plus trop sur les jeux pour travailler avec nos enfants. Ce qui est très grave par rapport à ce que nous voulons faire de nos enfants. Mon souhait à la fin de cette formation est qu’on puisse mettre en place une équipe qui pourrait gérer la suite. Il faut que chaque directeur qui aurait reçu cette formation puisse la démultiplier au niveau de chaque circonscription.

Enock GUIDJIME, depuis Allada

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.