Atelier de relecture des curricula et contenus de formation en EFTP au Bénin : Des cadres de l’Unesco et du Bénin engagés pour des résultats féconds - Journal Educ'Action

Atelier de relecture des curricula et contenus de formation en EFTP au Bénin : Des cadres de l’Unesco et du Bénin engagés pour des résultats féconds

4 mins read
Le présidium à l’ouverture

En arrimage avec l’Axe stratégique 5 du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2016-2021 relatif aux réformes pour l’amélioration des performances de l’éducation, le Bénin a engagé des actions et sollicité l’appui de l’Unesco pour la relecture des curricula et le développement de contenus de formation en lien avec l’EFTP. C’est dans ce cadre qu’un atelier s’est ouvert, hier, lundi 29 mars 2021, à Golden Tulip Hôtel à Cotonou, avec la participation effective des cadres béninois et experts de l’Unesco.
A l’ouverture des travaux, le directeur du Bureau International de l’Education (BIE) de l’Unesco, Yao Ydo, qui intervenait depuis Genève, s’est dit heureux que le Bénin ait sollicité l’appui de son institution pour l’amélioration des curricula et le développement de l’ingénierie de formation. Il a d’ailleurs salué la bonne collaboration entre le Bénin et l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco) en comparaison avec d’autrestypes de collaboration dans la sous-région.
Le thème du présent atelier intègre parfaitement la mission du BIE/Unesco qui consiste à soutenir et promouvoir des solutions novatrices aux problèmes auxquels les ministères de l’éducation et les gouvernements font face dans leur complexe travail d’amélioration de l’équité, de la qualité, de la pertinence et de l’efficacité de leurs curricula, de leurs enseignements et apprentissages, et de leurs processus d’évaluation et résultats. A ce titre, le BIE s’attèle à renforcer les capacités des Etats membres à concevoir, à développer et à mettre en œuvre les curricula qui assurent l’équité, la qualité, la pertinence, et l’efficacité des systèmes éducatifs et d’apprentissage. « C’est d’ailleurs les raisons pour lesquelles le Bénin a requis cette expertise pour renforcer son sous-secteur des EFTP, formateur du vivier de compétences capables de répondre aux besoins d’une économie stable, durable et inclusive », a déclaré le conseiller technique au suivi des réformes du Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle qui représente, à l’occasion, le ministre à l’ouverture des travaux. Selon Mathias Affomaï, le présent atelier a pour intérêt la détermination des acteurs du système éducatif à mettre en œuvre la Stratégie nationale de l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) dans une synergie d’actions.
Au sortir des travaux qui vont durer trois (03) jours, il est attendu la définition du dispositif national de mutualisation et d’actualisation des curricula ainsi que la précision des mécanismes d’exécution et d’évaluation de ces curricula. Le CT-SPR du ministre Mahougnon Kakpo a remercié l’Unesco pour tout son appui à l’amélioration de la qualité de l’éducation au Bénin. Il a exhorté les participants à un travail assidu pour l’atteinte des résultats de l’atelier.
Au cours de cette première journée, les participants à l’atelier ont pris connaissance des approches et méthodologie d’élaboration des curricula au Bénin, puis en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.