Atelier jeune public sur les « échos de Lobozounkpa » : Hector Sonon forme une trentaine d’enfants à l’illustration

Crayons à papier, crayons de couleurs et feutres sont tous réunis pour une séance mémorable d’initiation d’une trentaine d’écoliers et d’élèves à l’illustration.

Aux commandes de cet atelier jeune public du samedi 21 décembre 2019, organisé dans le cadre de la troisième édition des « échos de Lobozounkpa », le dessinateur et caricaturiste béninois Hector Sonon. ‘’Regardez votre voisin puis dessinez sa tête’’. La consigne du formateur fait marrer les enfants qui vont quand même se jeter au charbon pour livrer après dix minutes de travaux, un résultat qui laisse Hector Sonon admiratif. Le décor est ainsi planté, le terrain balisé dans les locaux du Centre pour que le formateur passe maintenant de la plus simple illustration à la plus complexe. La complexe illustration en question n’est rien d’autre que des extraits de phrases que les enfants sont invités à traduire en dessin. Cette fois-ci, il est question de Aboli qui se retrouve dans diverses situations : malade, à l’hôpital, absent à l’école, guéri, etc. Les conseils du formateur à l’appui et avec la participation active des participants, cet atelier entièrement interactif a abouti à des productions qui vont au-delà des attentes. De simples phrases au départ, les enfants sont parvenus à réaliser plusieurs séquences d’illustrations qui, après harmonisation, forment la bande dessinée que les enfants ont choisi titrer « l’histoire de Aboli ». L’exercice était comme une corvée pour les enfants au départ, souligne Hector Sonon, mais l’objectif principal reste d’ouvrir les yeux aux enfants sur une façon de raconter les histoires avec les dessins, leur montrer qu’on peut raconter des histoires avec des dessins même si c’est des dessins maladroits. « Il ne faut pas que l’école soit une corvée pour l’enfant. On ne peut pas empêcher un enfant de s’amuser, donc il faut jouer avec le jeu pour l’éducation. C’est cela qui manque beaucoup à l’école pour les faire rêver et pousser leur curiosité autour de tout ce qui se passe », plaide le dessinateur, caricaturiste, illustrateur et bédéiste Hector Sonon. Sorti satisfait de cet atelier, l’écolier Canal en classe de CM2 n’a pas caché ses impressions : « Je ne faisais pas le dessin, je ne sais pas dessiner. Ce soir, j’ai fait de mon mieux. On m’a appris à dessiner un homme qui est à l’hôpital… ».

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.