Lancement du livre « Entrepreneuriat féminin et développement au Bénin » : Yvette Onibon Doubogan rétribue à la Femme, ses mérites

 

Paru en Mars 2019 aux Editions Harmattan dans la Collection « Etudes Africaines », l’ouvrage « Entrepreneuriat féminin et développement au Bénin » de l’auteure béninoise Yvette Onibon Doubogan a été officiellement présenté au grand public le jeudi 03 Octobre 2019 à la librairie Notre Dame de Cotonou.

Le lancement s’est fait en présence d’un parterre de femmes jeunes comme adultes, d’hommes, et des figures d’associations de défense des droits de la Femme, dont le Lares, la Coopération Suisse, et le Rifonga Bénin.

195 pages, et 5 chapitres exhaustifs. C’est la substance de l’ouvrage publié par l’auteure Yvette Onibon Doubogan, dont les travaux de recherches ont été financés par la Coopération Suisse. À travers cet ouvrage, l’auteure entend peser sur la balance le poids des femmes dans l’entrepreneuriat au Bénin en fonction de leurs activités économiques comme maillon important du secteur privé. D’où l’indissociabilité de l’entrepreneuriat de la Femme. À l’estime du sociologue des Tics Dr Florent Boni Tasso qui a eu le privilège de présenter le contenu dudit ouvrage, on découvre, à travers ses pages, le vrai visage de l’entrepreneuriat féminin au Bénin. Mieux encore, le vrai visage de l’entrepreneuriat au Bénin. Car il est ostensible que le positionnement de la femme n’y soit des moindres. Pour en étayer la quintessence, le professeur émérite John Igué, préfacier du livre, a martelé que le grand rôle joué par les femmes dans les sociétés africaines est peu reconnu, et qu’il n’est que devoir et mérite d’apporter plus de lumière sur elles. « La question genre n’est plus un débat, si ce n’est qu’une évidence dont la reconnaissance souffre d’une carence de données en la matière », poursuit-il. Un fossé que cette œuvre vient justement couvrir, avec à l’appui, des statistiques claires et justifiées.
À ce propos, la docteure Yvette Onibon Doubogan précise que « Entrepreneuriat féminin et développement au Bénin » est bien le fruit de données empiriques recueillies grâce à des années de militantisme dans certaines organisations de femmes, dont principalement le Laboratoire d’Analyse Régionale et d’Expertise Sociale (LARES). Afin de parvenir à un recoupement rationnel, la docteure s’est appuyée sur une démarche pluridisciplinaire au carrefour de l’économie, de la sociologie, et de l’anthropologie. Elle y évoque par ailleurs l’insuffisance de politiques publiques en matière de promotion de l’entrepreneuriat féminin au Bénin, les défis quotidiennement relevés par les femmes, et les pistes de solutions pour l’amélioration de leurs conditions d’exercice. Il s’agit là donc d’un outil destiné à inspirer les gouvernants dans les différentes prises de décisions vis-à-vis de la Femme. Honorée du résultat du financement de son organisation qui se présente en 195 pages pétries de riches orientations, Blandine Codjia Agossou, représentante de la directrice résidente de la Coopération Suisse a félicité l’auteure pour le travail abattu, tout en réitérant le soutien de son organisation pour de futurs travaux. A l’issue de la cérémonie officielle de lancement, les participants ont soulevé diverses préoccupations et fait des contributions avant de congratuler l’auteure. Loin d’être un ouvrage de plus, ce livre apporte des réponses aux questionnements des chercheurs sur la problématique du développement social et inclusif.

Ulrich HOUNDJI

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.