Sur initiative de l’association « Actions Plurielles » : Une vingtaine d’artistes en formation sur la gestion de carrière professionnelle

Dans sa vision de faire de la culture un levier de développement local dans la commune de Toffo, l’association « Actions Plurielles » de l’acteur culturel Jordy Gontran Mègnigbéto vient une fois encore d’innover à travers l’initiative d’un projet de formation.

Organisé au profit de cinq groupes exerçant dans les domaines de la danse, de la musique et du théâtre, ce projet de promotion artistiquequi a reçu le soutien du Fonds des Arts et de la Culture, a pris son envol le jeudi 27 Juin 2019 dans l’arrondissement de Colli. Aux commandes de cette première phase de la formation, Brice Bonou, président de l’association « Ateliers Ouverture Azo », qui a entretenu les participants sur la gestion de carrière et de vie d’un groupe d’artistes. Pour une gestion efficace de sa carrière, conseille-t-il, l’artiste professionnel ne doit pas gérer plusieurs activités à la fois, avoir plusieurs cordes à son arc. L’artiste étant un ambassadeur de sa culture, mais aussi un éveilleur de conscience pour sa société, Brice Bonou, dans un message d’exhortation adressé à la vingtaine de participants, insiste sur les qualités de l’autodiscipline et de la rigueur dans le travail qui doivent caractériser l’artiste professionnel en vue d’être compétitif sur le marché des opportunités pour son propre épanouissement. « J’invite mes collègues à cultiver l’humilité, le respect et à aiguiser leurs talents par des formations pour se perfectionner de façon permanente », témoigne Prince Guédéssi, artiste et natif de la commune de Toffo qui a eu le privilège de prendre part à une formation similaire organisée en 2016 par l’association « Actions Plurielles ». Pour information, cette formation placée sous le thème : « Promotion artistique : rythmes et danses de la commune de Toffo, levier de développement local », fait suite à une audition d’une trentaine de groupes artistiques dans les arrondissements de la commune de Toffo. Au final, trois groupes de rythmes et danses locaux, un groupe de ballets et un groupe de théâtres sont retenus pour participer au projet. « La formation pratique débouchera sur les créations couronnées par des diffusions, le ballet sera coaché par un percussionniste et un chorégraphe professionnel pour réaliser un ballet à thème. Les membres du groupe de théâtres iront à l’école d’un metteur en scène qui va créer, ensemble avec eux, un spectacle vendable. Les groupes folkloriques seront aguerris sur les nouvelles techniques et approches pour rendre leurs prestations exportables. Ces différentes créations vont bénéficier d’une promotion et seront systématiquement programmées par FACTO 2019 », a renseigné Jordy Gontran Megnigbèto sur la feuille de route de ce projet dont le volet formation est prévu pour se tenir sur une période d’un mois.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.