Mali : le gouvernement met en garde les établissements privés contre toute ouverture des classes avant la date fixée.

Le ministre de l’Education Nationale du Mali met en garde les promoteurs des écoles privées du pays qui essayeraient de démarrer l’année scolaire 2020-2021 avant le lundi 04 janvier 2021.

 

Suivant les dispositions de la décision N°2020-0026 II/MENESRS-SG du 25 septembre 2020, la  rentrée scolaire 2020-2021 est fixée au 04 janvier 2021, en raison des multiples mouvements de débrayages ainsi que de la pandémie de la Covid-19 ayant conduit à la fermeture des écoles. Mais force est de constater que des promoteurs d’écoles privées envisagent de procéder à l’ouverture des classes avant la date indiquée par l’autorité ministérielle.

Face à cette situation, le ministre malien de l’éducation, à travers un communiqué rendu public, met en garde ces promoteurs qui ne se conformeraient pas aux dispositions de cette décision.            

« L’année scolaire 2019-2020 prend fin le 12 décembre 2020, et l’ouverture des classes, au titre de l’année scolaire 2020-2021, est fixée au lundi 4 janvier 2021. Les parents d’élèves et les élèves sont invités au strict respect des dispositions légales. Les contrevenants s’exposent aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur », a averti le ministre dans son communiqué.

Estelle DJIGRI