5ième édition de Ma Thèse en 180 secondes au Bénin : Farel Kiki remporte le premier prix et vise désormais Paris - Journal Educ'Action

5ième édition de Ma Thèse en 180 secondes au Bénin : Farel Kiki remporte le premier prix et vise désormais Paris

4 mins read

Un chèque de 100.000 francs CFA, un séjour scientifique et une participation à la finale internationale de Ma Thèse en 180 secondes. Ce sont là les récompenses attribuées à Farel Probus Manhougbé Kiki qui vient de remporter la 5ième édition de la finale nationale du concours d’éloquence et de vulgarisation scientifique Ma thèse en 180 secondes. C’était à l’occasion d’une soirée qui s’est déroulée à l’hôtel Azalai de Cotonou, le jeudi 15 juillet 2021. A l’issue des délibérations du jury présidé par le professeur Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle du Bénin, le jeune chercheur en provenance de l’école doctorale des Sciences de l’ingénieur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), a cumulé quatre-vingt-neuf (89) points devant ses quatorze (14) autres challengers. Il remporte ainsi le premier prix et va porter les couleurs du Bénin à la finale internationale qui aura lieu dans la capitale française, Paris, le 30 septembre prochain.
« Je suis très ému, très content, de finir lauréat de ce concours et d’emboîter le pas à mes illustres aînés que j’ai toujours admirés. Avec le soutien du coach et beaucoup de travail, je suis sûr de représenter valablement notre cher pays le Bénin », a confié à chaud, le cinquième lauréat de Ma Thèse en 180 secondes.
Sur le podium, à côté de Farel, la deuxième place est revenue à Eric Agbodjento, ambassadeur de l’école doctorale des Sciences de la Vie et de la Terre de l’UAC. La troisième place est occupée par Mahougnan Placide Toklo, représentant de l’école doctorale des Sciences exactes et appliquées de l’UAC. Pour la circonstance, les votes en ligne du public ont penché en faveur de Hans Fréjus Okri Ohouko, lui aussi de l’école doctorale des Sciences de la Vie et de la terre de l’UAC.
Après avoir remercié tous ceux qui ont contribué à la concrétisation de la finale de cette édition, le directeur du Campus Numérique Francophone de Cotonou (CNFC), Stéfano Amèkoudi a annoncé les couleurs pour les prochaines étapes du concours. « Notre candidat va représenter le Bénin à Paris, après son séjour scientifique. Nous espérons rééditer l’exploit de 2017 et ramener au moins l’un des prix, sinon le premier, car nous avons un excellent candidat », a affirmé le représentant de l’Agence Universitaire de la Francophonie au Bénin. Le rendez-vous est pris pour septembre 2021 et la sixième édition l’an prochain.

Adjéi KPONON

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.