2e édition du Nokoué Jazz Festival : Les temps forts d’une manifestation culturelle réussie - Journal Educ'Action

2e édition du Nokoué Jazz Festival : Les temps forts d’une manifestation culturelle réussie

8 mins read

Evénement artistique et culturel ayant bénéficié du soutien du Fonds des Arts et de la Culture, de l’Institut Français du Bénin et de plusieurs autres partenaires, la 2e édition du Nokoué Jazz Festival s’est tenue du 14 au 28 février 2022. Retour sur quelques moments forts qui ont marqué cette manifestation culturelle.

C’est devant une délégation de musiciens venus de l’étranger, en présence des partenaires et sponsors, et la population autochtone que le top départ de la deuxième (2e) édition du Nokoué Jazz Festival a été donné. « Cette manifestation culturelle s’inscrit dans la dynamique de la valorisation de la culture béninoise et du patrimoine touristique, » a renseigné Athanase Dèhoumon, membre du groupe Gangbé Brass Band, lors de la cérémonie d’ouverture officielle du festival, le mercredi 16 février 2022, à la Mairie de Sö-Ava. A la tête d’une délégation venue de la Bastide, Kristof Hiriart, représentant du maire de la ville et Directeur Artistique de Organik Orcheztra martèle : « Organik Orkeztra va partager ses expériences avec de jeunes artistes, les amener à se lancer et se professionnaliser pour pouvoir jouer aussi dans un réseau plus vaste. Je n’en doute pas, une seule seconde, que nous allons passer de formidables moments ensemble. » Pour le représentant du maire de Sö-Ava, Jacques Oussou-Kicho, qui a procédé au lever de rideau sur le festival, c’est une grande joie pour la commune d’abriter cette manifestation culturelle qui constitue un moment de partage, d’apprentissage, de joie mais surtout de sensibilisation des populations et d’élévation spirituelle.

Une caravane fluviale pour annoncer les couleurs du festival

Lire aussi  Athanase Dèhoumon, à propos du Nokoué Jazz Festival : « Nous avons prévu des masters class dans plusieurs disciplines artistiques »

Fanfares et tambours ont résonné durant trois heures de temps de caravane fluviale sur le lac Nokoué. Organisateurs, festivaliers et la délégation venue de l’étranger ont parcouru les villages de Sö-Ava, en passant par Sö-Tchanhoué jusqu’à Ganvié pour déplacer les habitants de leurs logements sur pilotis vers l’esplanade de la Mairie de So-Ava. Sur le podium faisant dos à l’entrée de la mairie de Sö-Ava, artistes et musiciens du terroir, sans oublier la délégation venue de l’étranger ont presté. C’était devant adultes, jeunes et enfants qui sont tous mobilisés pour suivre le premier spectacle de la 2e édition du Nokoué Jazz Festival. Cap est mis ensuite sur les installations du Beach Palace Plus. Nous sommes à la troisième (3e) journée de la programmation officielle du festival, avec des artistes invités qui ont offert une prestation musicale émouvante aux fanatiques du jazz. Sur la scène, Nomade Musique, Ifê Brass Band, Adjamaléfou, Ignace Don Métok, Kim Azas, Vincent Ahéhéhinnou et le groupe Gangbé Brass Band. Avec cette nouvelle réussite, Nokoué Jazz Festival a pris ainsi définitivement son envol.

Gangbé Brass Band, Journal Intime et Organik Orkeztra promeuvent une tradition du jazz

Les rendez-vous se succèdent, les uns aussi intéressants que les autres sur la deuxième (2e) édition du Nokoué Jazz Festival. Bienvenue sur la scène du théâtre de verdure de l’Institut Français de Cotonou où se déroule une jam session unique devant des spectateurs émerveillés. Pour ce quatrième (4e) concert de de la programmation officielle du festival, saxophones, trompettes, percussions, clairons, batterie, contrebasse ont résonné, dans la nuit du samedi 19 février 2022, pour le grand bonheur des fanatiques métissés de cette musique classique. Une heure et demie de prestation musicale au cours de laquelle, les jazzmen ont conduit les admirateurs de la musique instrumentale, en balade, dans les méandres du jazz. A la manœuvre de ce concert de musique, le groupe Gangbé Brass Band du Bénin, les musiciens du Journal Intime de la France et Organik Orkeztra de la Bastide. Un symbole réussi de tissage et de métissage entre les musiciens du Nord et du Sud, rendu possible grâce au partenariat entre l’association Gangbé Brass Band et l’Institut Français. L’Espace Ouadada à Porto-Novo, a été le lieu suivant, le lendemain dimanche, pour un concert encore plus mouvementé. Ceci, toujours dans le respect de la digne tradition spontanée et improvisée de la musique jazz.

Lire aussi  Nokoué Jazz Festival : Ouidah reçoit sa dose de jam session ce mercredi

Porto-Novo révèle ses talents sur le Nokoué Jazz Festival

Porto-Novo la belle, s’est révélée sur la scène de l’Espace culturel et artistique Ouadada avec le rythme Kaka, pour baliser le terrain aux jazzmen pour leur cinquième (5e) concert dans la capitale. Sonorités de gons, de tam-tam et de percussions sont au rendez-vous de ce concert de brassage entre artistes de la musique traditionnelle béninoise et le groupe Organik Orkeztra de la Bastide.

 

Ouidah reçoit sa dose de jam session

La deuxième (2e) édition du Nokoué Jazz Festival poursuit son cours normal, et ne cesse de séduire les festivaliers dans les différentes villes parcourues. C’est le tour pour la ville historique de Ouidah de recevoir sa dose de jam session, le mercredi 22 février 2022. Ici, Organik Orkeztra a partagé la scène avec un groupe artistique et culturel du terroir : Little Barrow. Le spectacle était au rendez-vous pour la population de Ouidah avant le dernier concert du samedi 26 février 2022. C’est le concert apothéose dans la cité lacustre de Ganvié. Depuis leurs habitats sur pilotis ou dans les barques, les populations de la Venise d’Afrique ont eu droit à des prestations musicales du groupe Africa Spirit, du groupe Organik Orkeztra, de la troupe Gbéhoumi de Ganvié, le groupe Atchikounto, le Petit Adjahoui, et bien entendu du groupe Gangbé Brass Band.

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents