banner ong educaction

Élection d’une nouvelle équipe rectorale à l’UAC | Les organisations estudiantines expriment leurs attentes

La nouvelle équipe rectorale de l’Université d’Abomey-Calavi présidée par le professeur Maxime da Cruz va prendre service le 18 décembre 2017.

Au sein de la communauté universitaire, les attentes sont nombreuses, surtout dans le rang des responsables d’organisations estudiantines qui ont confié au journal Educ’Action les chantiers prioritaires qui nécessitent une attention particulière de la part de la nouvelle équipe.

Alimi Gounou, président de la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin (FNEB)

«Je profite de l’occasion pour souhaiter une très bonne chance à l’équipe élue. Les élections sont désormais finies et il faut tendre maintenant la main à tous les adversaires d’hier de sorte que la communauté universitaire puisse travailler d’une même voix. Il faut remarquer que le recteur élu faisait partie de l’équipe rectorale sortante donc, il est au parfum de tout ce qu’on a pu reprocher à l’équipe Sinsin. Fort de cela, il devrait proposer une gestion beaucoup plus participative. Je voudrais souhaiter qu’il y ait une franche collaboration entre les organisations estudiantines et la nouvelle équipe rectorale. Les défis à relever sont nombreux aussi bien sur le plan académique, sur le plan des infrastructures que sur le plan de la qualité de la formation.»

Alain Nouho, président de l’Union Nationale des Etudiants du Bénin (UNEB)

«Permettez-moi de vous dire d’abord que le pouvoir est divin. L’université a choisi son recteur et nous ne pouvons que travailler désormais avec ce dernier. Mais la seule chose que je demande à cette nouvelle équipe rectorale, c’est d’être au service de toute la communauté universitaire. Que cette équipe fasse une gestion participative. Enseignants, personnel administratif et étudiants, que tout le monde se retrouve à travers la gestion de cette nouvelle équipe parce que celui qui est à la tête de l’équipe est un sachant de la maison et il maîtrise tous les maux qui minent l’université.»

Rodolpho Dah Kindji, président de la section UAC de l’Union Nationale des Scolaires et Etudiants du Bénin (UNSEB)

«Globalement, on peut retenir que les élections se sont déroulées dans le calme et une nouvelle équipe rectorale est connue. Je voudrais quand même adresser mes vives félicitations à la liste gagnante, la liste « Nouvelle Vision » avec à sa tête le professeur Maxime da Cruz. Mention spéciale à toutes les autres listes qui étaient également en compétition et qui ont accepté le verdict des urnes. Je vais dire donc un bon mandat à cette nouvelle équipe dont nous attendons une gestion participative, une gestion collégiale. Il faut qu’elle prenne en considération toutes les trois composantes de l’université que sont les enseignants, le personnel administratif et technique et de soutien et puis les étudiants. La nouvelle équipe rectorale doit être assez courageuse pour porter les revendications de la communauté universitaire au plus haut sommet de l’Etat. Aujourd’hui, qu’on le veuille ou pas, l’Etat central semble démissionner des choses universitaires. L’enseignement supérieur semble ne pas être une priorité pour nos dirigeants au sommet de l’Etat. Nos universités publiques ont besoin de plus de moyens pour se moderniser.»

 

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.