banner ong educaction

5ème semaine du monde professionnel | Le sous-emploi des jeunes en débat

La cérémonie officielle d’ouverture de la semaine du monde professionnel (SEMOP) a eu lieu ce mardi 07 octobre 2017 à l’Université d’Abomey-Calavi.

C’est l’amphithéâtre Idriss Deby Itno qui a servi de cadre à cette manifestation. Elle a connu la présence des acteurs du monde professionnel, des universitaires et des étudiants réunis autour du thème central : Qualification professionnelle et vie active des jeunes.

«Créer de nouvelles conditions d’insertion professionnelle des étudiants afin d’œuvrer pour l’épanouissement de la jeunesse », tel est l’objectif de cette semaine mettant en scène chefs d’entreprise, enseignants et étudiants qui ont massivement répondu présents. Au nom des enseignants de l’UAC, Pascal Dako, a fait ressortir l’importance et la portée d’un telle rencontre annuelle sur l’employabilité des jeunes. A sa suite, le Directeur Général de l’Observatoire de l’Emploi et de la Formation a salué cette initiative universitaire avant de faire le tour des questions d’emploi au Bénin. Prenant la parole, Brice Sinsin, Recteur de l’UAC, a reconnu l’importance à accorder à la formation académique mais a martelé qu’il faut « former les étudiants à l’employabilité et leur donner des compétences nécessaires afin qu’ils s’en servent pour résoudre les problèmes de développement ». Aujourd’hui, estime-t-il, « le rôle de l’Université, c’est de former des citoyens qui doivent faire autrement les choses, qui doivent changer certaines habitudes tout en maintenant nos cultures et nos traditions ». Invité de la cérémonie, le maire de la commune d’Abomey-Calavi. Georges Bada s’est félicité de la relation qui existe entre l’UAC et sa commune. Il n’a pas marchandé son soutien aux initiatives de l’université. Comme l’UAC, George Bada a annoncé que la mairie lancera bientôt un projet de recrutement de milles volontaires pour sa commune. Au nom de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Docteur Galilou Abdoulaye, a procédé au lancement officiel des manifestations en recommandant aux jeunes de « saisir cette occasion pour s’enquérir des réalités du monde professionnel ».


De la Conférence inaugurale…

« Accompagnement vers l’emploi : les premiers pas dans la vie active ». C’est le thème du panel inaugural qui a focalisé l’attention des uns et des autres. Autour de la table, trois panélistes : madame FaÏzou, Directrice de la Promotion de l’Emploi (DPE), Arsène Sagbohan, chargé de programme au Centre de Développement Economique et Local (CDEL) et Donatien Tchidéhounsa, directeur de l’Ong Africa Tic emploi. Après avoir défini l’emploi dans son sens macro-économique, la DPE a fait savoir que dans le cas particulier du Bénin nous n’avons pas un réel problème de chômage, mais plutôt de sous-emploi. Et pour preuve, poursuit-elle, « au regard des taux du BIT, le taux de chômage au Bénin, est de 0,7 %, ce qui est un taux relativement bas, comparativement à celui du sous-emploi qui est de 72% ». En somme, selon la DPE, « on remarque que nous sommes dans une situation de sous-emploi au Bénin et non de chômage ». Pour justifier ce taux de chômage galopant chez les jeunes, elle a fait remarquer que ce dernier augmente avec le niveau d’instruction. Statistiques à l’appui, elle a ajouté que « 16,4 % des individus ayant atteint le deuxième cycle du Secondaire sont frappés par le chômage, et 9 % parmi eux, ont étudié et ont atteint l’Enseignement Supérieur ».

Giraud TOGBE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.