banner ong educaction

Guinée Conakry/Education : Le parquet arrête la grève des enseignants

Le parquet de la Guinée Conakry  a demandé  l’arrêt immédiat  de la grève des enseignants  lancée  lundi 13 novembre.

Cette  décision qui fait suite aux violences enregistrées  la semaine dernière, est transmise aux responsables syndicaux ce mercredi 22 novembre.

La disposition du parquet fait revenir le calme dans les rues de  Conakry et environs.   

La capitale guinéenne, il y a quelques jours  était  le  théâtre de violentes  manifestations   entre la police et  des élèves, réclamant  la libération de  trois enseignants – syndicalistes arrêtés le samedi 18 novembre pour grève illégale.     

Deux  apprenants, a-t-on appris de source proche  des syndicats ont perdu la vie lors de ces heurts.

 Les responsables  syndicaux à l’origine du débrayage ont été présentés au procureur   le lundi 20 novembre et puis relâchés.  Une décision du procureur qui réjouit la famille syndicale. « Nous sommes des syndicalistes et notre action est garantie par la Constitution.  Les syndicalistes n’étaient pour rien dans les violences.  Nous avons simplement demandé aux enseignants de rester chez eux, nous ne gérons pas les élèves, c’est aux parents et au gouvernement de prendre leurs responsabilités », a lancé  Aboubacar Kaba après la libération de ses camarades.  

 Pour rappel, en février dernier, huit personnes avaient été tuées dans le pays lors des manifestations liées à une grève des enseignants.

Esckil AGBO

 

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.