banner ong educaction

Convention nationale 2017 de la JCI Bénin | Deux matchs pour lancer une semaine d’activités

Les amis des organisations locales de la Jeune Chambre Internationale (JCI) Bénin ont assisté à deux matchs de football sur le grand terrain de sport de la cité d’Arconville, le dimanche 15 octobre 2017. Deux matchs qui interviennent dans le cadre du lancement de la convention nationale 2017 de l’institution.

 

Tirs ratés, coups de pieds dans le vent, confusion entre mains et pieds, chocs frontaux, rires aux éclats, chutes récurrentes, bref ! Toutes les conditions d’un match de football féminin d’amatrices sont remplies. Sur le terrain, deux équipes : la zone A en vert, face à la zone B, en blanc. 15h37 minutes, le top est lancé après que les deux équipes assistées des officiels conduits par le président national 2017, Firmin Houngbadji, ont récité le Crédo de l’organisation. Sous les regards des secouristes de la Croix Rouge, les filles ont mouillé le maillot rivalisant d’ardeur et de prouesses sous les « Allez la A ou Allez la B ». La première mi-temps de quinze minutes passées, la seconde est abordée lorsqu’à sept minutes de la fin de la partie, les filets des dames en blancs (zone B) sont ébranlés dans un cafouillage digne d’un match de maracana : 1-0. Lorsque l’arbitre fait retentir le coup de sifflet final, ce sont les hommes qui entrent en scène. Sous le regard des dames épuisées, les gradins remplis de supporters venus des diverses organisations, deux équipes vont confronter leurs aptitudes physiques et tactiques. En blanc, l’équipe masculine de la JCI Bénin, en face, en rouge, les jeunes de la Zopah. Le match commence. Feintes, dribbles, amortis de la poitrine, tacles, courses poursuites, pichenettes, débordements sur les côtés, etc. Les hommes ont démontré tout leur savoir-faire pour faire valoir leurs aptitudes sportives. La détermination des uns et des autres a été farouche pour remporter la victoire. Et comme dans un match, il y a toujours un vainqueur et un perdant, il a fallu seulement douze minutes après le début des hostilités pour que le coup de pieds de Mohamed Akintola trouve la faille idéale en direction des filets. 1-0 pour la JCI. Dès l’entame de la seconde mi-temps, les Rouge retroussent les crampons, les mollets se mettent en branle, les frottements se multiplient ; mais rien n’arrête la détermination des poulains de Firmin Houngbadji qui ont conservé le score jusqu’au coup de sifflet final. Objectif des deux rencontres, faire revivre les fibres fraternelles et redonner de la vigueur et du sang neuf aux organes et aux muscles avant d’entamer une semaine cruciale pour la vie de la JCI Bénin. En effet, la convention nationale 2017, dernière grande messe annuelle de l’institution, va connaître la participation de toutes les organisations locales venues de tout le pays. Au total plus de 400 personnes sont attendues durant la semaine du 15 au 22 octobre 2017 au palais ‘‘la gratitude d’Abomey-Calavi’’ pour participer à diverses manifestations et formations dont le clou est la désignation de l’équipe nationale qui va diriger la JCI Bénin pour le mandat 2018.

Adjéi KPONON

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.