banner ong educaction

Le centre de joie infantile RJCM ouvre ses portes à compter de cette rentrée

Né pour combler le vide créé par l’insuffisance des garderies dans les quartiers périphériques d’Abomey, le Centre de joie infantile RJCM sis à quelques encablures du carrefour Lègo ouvre officiellement ses portes.

A partir de cette rentrée académique, les petits enfants qui seront plus tard admis à la pré-maternelle et à la maternelle pourront également faire leur rentrée des classes à l’instar de leurs frères et sœurs des autres niveaux supérieurs. La cérémonie de lancement des activités du Centre a eu lieu le samedi septembre dernier à Abomey en présence des parents, amis et du parrain de l’événement, le journaliste-consultant Alain Tossounon.

C’est par une messe d’action de grâce et de levée de fonds communément appelée Zindo que la promotrice du Centre a officiellement levé le voile sur l’enseigne qui renseigne sur les prestations offertes par le centre au public. Le choix des textes bibliques par le collège de célébrants n’est pas le fruit du hasard. Ils portent sur la visite de Jésus-Christ au temple alors qu’il était recherché par ses parents inquiets. De l’homélie du Père Miguel L. Hassou, président de la célébration eucharistique, on retient essentiellement le message suivant : « Quand il vous plaira de confier vos enfants à cette maison, soyez convaincus que vous confiez l’enfant à Dieu parce que l’événement a été voulu et géré par Dieu lui-même. Et qui mieux que Dieu peut éduquer un enfant ? Alors que le Seigneur soit vraiment l’éducateur, lui qui est expert en éducation de vos enfants ». Et pour corroborer les propos du Père, Jacqueline A. Yassegoungbe, la promotrice, rassure les parents empêchés résidents dans la sphère géographique du Centre de joie infantile RJCM qu’ils peuvent, en toute sérénité et en toute confiance, y déposer leurs progénitures afin de vaquer sereinement à leurs activités intra ou extra professionnelles. Pour ce Centre d’accueil, d’écoute et de promotion de la petite enfance à la communauté d’Abomey qui vient d’être inauguré, son importance est plus que capitale, souligne le Père concélébrant Serge Sehoué qui se justifie : « C’est un centre qui n’a pas encore peuplé Abomey. Et mon souhait est que Abomey soit vraiment peuplé de ce centre parce que les enfants ont besoin d’entendre un autre son de cloche pour pouvoir évoluer comme cela se doit, pour pouvoir grandir en sagesse et en âge ». Pour Alain Tossounon, Journaliste spécialiste des questions de décentralisation, d’eau et d’assainissement, et parrain de l’événement, deux raisons principales justifient la suite qu’il a donnée à la demande de parrainage : « Lorsqu’elle m’a proposé d’être parrain pour un centre d’enfants, je n’ai pas hésité parce que d’abord, je suis attaché aux enfants. Ensuite, les enfants, c’est la sagesse. On apprend beaucoup d’eux. C’est donc pour ces deux raisons que j’ai accepté de soutenir l’initiative ». Un accomplissement d’un rêve célébré mais aussi le début d’un autre processus puisque le centre est appelé à se développer. Aucun soutien ne sera donc de trop, selon le parrain qui s’est adressé pour la circonstance à l’assistance en ces termes : « Si nous voulons construire le monde, nous devons investir dans les enfants et à travers eux, nous pouvons contribuer à développer notre société parce que c’est eux l’avenir du monde. Je crois que si nous le comprenons, nous pouvons faire les pas de géant dans le processus du développement de nos Nations. Je voudrais donc inviter les uns et les autres à l’accompagner et la soutenir dans cette initiative ».

Romuald D. LOGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.