banner ong educaction

Milk,mon Amour|Episode 2 : Le coup raté de Franck

Pour se sauver des mains de son prédateur, Anita laissa tomber une phrase qui suscita le recul de ce dernier
- Je ne t’aime pas, Franck je ne t’aime pas. Je te déteste…


A ces propos d’Anita, Franck se sentit trahi par cette fille qu’il a aimée tout ce temps.
- Tu ne m’aimes pas, tu oses dire ? Je n’arrive pas à y croire. Tu es si hypocrite que ça pour me faire croire pendant tout ce temps que tu m’aimes ? Bon sang ! Se désola Franck en laissant une marque de ses cinq doigts sur la joue gauche d’Anita.
- Mes amis ont donc raison quand ils disaient que tu m’aurais laissé faire si tu m’aimais vraiment.
Anita, tout en regrettant ses paroles, prit la parole.
- Tu sais bien que je t’aime de tout mon cœur. Si je ne t’avais pas dit cela, tu m’aurais violé. C’est juste pour que tu me laisses tranquille que j’ai dit ça. Crois-moi.
- Tais-toi et arrête de mentir, intima Franck à Anita. Tu as répété cette phrase plus d’une fois. Cela veut dire que tu le pensais vraiment.
- Et pourtant je suis sincère. Je te jure sur ta tête que je t’aime de tout mon cœur, confessa Anita à Franck tout en le regardant droit dans les yeux.
- Si tu m’aimes vraiment comme tu le dis, prouve-le-moi en nous laissant aller à l’acte. Sinon quoi, j’irai vers une autre fille. En attendant, laisse-moi seul, je n’ai plus envie de voir ton visage. Rentre chez toi.
Le lendemain, en plein cours de mathématiques, le professeur Tony se rendit compte du regard distrait d’Anita à son cours. Curieux, il s’approcha de sa meilleure élève pour connaître les raisons de son état.
- Anita… Anita… Anita ! je te parle, cria le professeur en tapant la table de celle-ci d’un coup qui la fit sursauter.
- Désolée professeur, toutes mes excuses, je vous suis attentivement, mentit Anita croyant se sauver des griffes de son professeur.
- Alors si tu me suis vraiment, répète-moi la dernière phrase que j’ai prononcée, ordonna Tony.
- Je…… euhhhh……. vous…… euhhhh…….. Anita se rendit compte de son incapacité à prononcer la dernière phrase de son professeur et finit par confesser.
-Professeur, vous avez raison. Je ne vous suivais pas.
-Et tu oses me dire que tu n’as rien suivi de tout ce que j’ai dit depuis plus d’une heure ? Sors de ma salle et va penser ailleurs jeune fille.
Anita obtempéra à son professeur en sortant de la salle. Dans la cours, Anita était assise à penser à tout ce qui s’était passé la veille quand tout d’un coup, elle sentit la présence de deux mains qui lui cachaient le regard par derrière.
- Qui me cache la vue, lança-t-elle d’un ton angoissant. C’est toi Phanie ?
Stéphanie ne reconnut plus la voix de cette Anita qui lui répond. Elle se précipita pour s’asseoir à côté de son amie de tous les jours. Malgré la différence d’âge et de classe qu’il y a entre Anita et Stéphanie, leur amitié perdure depuis bientôt 2 ans. Stéphanie est une jeune fille de 21ans en classe de Tle. Son amitié a commencé avec Anita parce que la maman d’Anita l’aime bien à cause de tout ce qu’elle a pu traverser par le passé, malgré son jeune âge. C’est d’ailleurs la maman d’Anita qui a présenté Stéphanie à sa fille pour que les deux se côtoient et se donnent des conseils pour une bonne réussite scolaire. Dès lors, elles sont devenues de très bonnes amies. Stéphanie préfère appeler Anita ‘’Ani’’ et de son côté, Anita appelle Stéphanie, ‘’Phanie’’
- Ani ! je reconnais ce visage et ce ton. Quelque chose ne va pas chez toi. Ose me dire le contraire, commença Stéphanie.
- Pourtant, tu sais que je n’oserais jamais te mentir. Plus qu’une amie, tu es une sœur et je ne saurais mentir à une sœur. Tu as raison, ça ne va pas, répondit Anita à sa sœur.
- Je suis là pour t’écouter et si besoin, t’épauler comme tu le fais pour moi. Alors dis-moi tout sans rien me cacher. C’est Franck ?, demanda directement Stéphanie parce qu’elle savait que sa sœur entretenait une relation avec ce jeune garçon.

Estelle  DJIGRI