banner ong educaction

Education sexuelle : Nous sommes faits l’un pour l’autre ! Alors, allumons nos projecteurs

Jusqu’à ce jour nous avons évoqué l’attirance admirative, l’harmonie, la bonté et ses corollaires comme de véritables critères susceptibles de vous révéler votre grand amour.

Mais, attention, si vous sentez que vous êtes sur la bonne piste, alors asseyez-vous et réfléchissez, car, en matière de cœur, celui qui est pressé va lentement. Aussi contradictoire que cela puisse paraître, celui qui est pressé d’avoir un homme ou une femme dans sa vie va lentement parce que le temps qui est un maître par excellence vous aide à mieux vous connaître. Une étudiante en 1ère année de droit, en joie, est allée me voir un jour et me déclara, toute excitée : « Bingo ! Tonton, tu sais, il m’a dit que nous sommes faits l’un pour l’autre et je le sens encore plus amoureux que moi alors que, moi, je meurs déjà d’amour pour lui. Nous pouvons donc y aller, n’est-ce pas » ! Je lui ai demandé ceci : « vous irez où » ? Et sans réponse, elle baissa la tête ! Alors, la saisissant par la main, j’ai dit ceci : « être amoureuse n’est pas une mauvaise chose. Au contraire, vous rayonnez, vous rêvez et même vous hallucinez quelques fois… ! Mais, lorsque vous sentez que vous êtes faits l’un pour l’autre et que l’attirance devient très forte, vous mettez votre cerveau à contribution pour voir si vous pouvez aller loin, car l’amour pousse à la fusion. Etes-vous prêts à devenir une seule chaire ? Est-ce que tu as pris le temps de vérifier ses comportements, ses convictions, sa crainte de Dieu et son respect pour l’Homme ? C’est justement ce temps d’observation que tu t’imposes qui te permet de savoir s’il te dit la vérité ou s’il porte des masques. Tôt ou tard, la vérité finit par se savoir sauf si au lieu d’écouter ta raison, tu n’écoutes que ses baratins. C’est comme au théâtre où les acteurs dans le noir sur la planche attendent l’ouverture des rideaux et la lumière des projecteurs pour se laisser découvrir par le public admiratif. Alors, si vous êtes faits l’un pour l’autre, allumez vos projecteurs !

Ulrich Vital AHOTONDJI