banner ong educaction

Plus de (1) million d’enfants béninois sont hors de l’école

En dépit des diverses mesures d’accompagnement prises par les gouvernements successifs, le quatrième recensement général de la population (RGPH 4) assuré par l’INSAE a révélé que des 10.008.749 d’habitants, 1 903 069 enfants béninois sont hors de l’école.

Or, l’Unicef, en 2006, avait déjà commencé à tirer sur la sonnette d’alarme par une étude validée par le Ministère des Enseignements maternel et primaire qui a estimé à 700.000 le nombre d’enfants hors du système éducatif. Or le droit à l’éducation est un droit internationalement reconnu à l’enfant. La constitution du Bénin de Décembre 1990 a clairement dit que tous les enfants du pays ont droit à une éducation primaire universelle et que l’Etat doit pouvoir l’assurer. Ces chiffres qui donnent le vertige doivent interpeller chacun pour que les enfants béninois puissent effectivement jouir de ce droit à l’éducation, car un peuple sans éducation est une Nation sans avenir. Si nos enfants ne sont pas éduqués, quel sera donc l’avenir de ce pays et du continent africain dont les milliers d’enfants sont encore dans les ténèbres de l’ignorance. Le Bénin qui élabore actuellement son plan sectoriel de l’éducation post 2015 a heureusement trouvé une nouvelle architecture rectangulaire qui devrait permettre d’aborder tous ces enfants en leur proposant des passerelles à chaque niveau. L’inquiétude de tous les acteurs est toujours la mise en œuvre ? En effet, une chose est de trouver la solution idéale, une autre est de l’appliquer pour avoir des résultats concrets. Le Programme des Cours Accélérés de l’Unicef et le Programme d’Appui à l’Education et à la Formation des Enfants exclus du Système éducatif (PAEFE), montre peu ou prou, la voie à suivre au gouvernement. Reste que les dirigeants au plus haut niveau se mêlent à la danse pour que les alternatives éducatives soient réellement partie intégrante de notre système éducatif et que tous les enfants du Bénin, du nord au sud, de l’Est à l’Ouest bénéficient d’une éducation capable de booster la croissance économique et le développement durable.

Ulrich Vital AHOTONDJI