banner ong educaction

« Un pere est celui-là qui communique avec l’enfant » , dixit Dr Antonella Crisante

Cette semaine, Educ’Action s’intéresse au rôle du père dans la vie du foyer. Que doit-il faire pour assurer une bonne éducation à ses enfants et rendre sa famille heureuse.

C’est avec Antonella Crisante, que nous abordons la question. Docteur en psychologie clinique, enseignante à l’université d’Abomey-Calavi et à l’Institut Jean-Paul II de Cotonou, elle pense que le papa est celui-là qui communique beaucoup avec son enfant.

On constate aujourd’hui que la rue détruit tout ce qui se construit en famille. Comment faire ?

Il y a des rôles appelés des rôles conscients et des rôles inconscients. Les rôles conscients constituent l’identité de genre. Et ce sont des rôles que le papa et la maman peuvent interchanger, c’est-à-dire ce n’est pas un rôle attribué au papa ou à la maman. Mais, il y a des rôles qui concernent l’identité sexuelle et qui sont des rôles inconscients. Donc, aucune maman ne peut remplacer un papa et de la même manière aucun papa ne peut remplacer une maman.

En quoi le rôle du père est important dans le développement de l’enfant ?

Tout d’abord, le père de famille joue le rôle de protection. Il aide l’enfant à se séparer de la maman. Lorsque le papa est effectivement présent dans le foyer, la mère et l’enfant se sentent en sécurité et protégés. Ensuite, vient le rôle de séparation. C’est le papa qui fait comprendre à l’enfant qu’il y a un autre monde en dehors de cette relation mère-enfant. En outre, il y a également le rôle de la filiation où l’enfant a besoin de savoir qu’il n’est pas seulement le fils de son papa mais le fils de son père et de toute sa génération. Enfin, le rôle du père est qu’il développe chez l’enfant le contrôle de soi et la gestion de l’agressivité parce que l’enfant qui a vécu en symbiose avec la maman est habitué à demander tout ce qu’il veut et à l’obtenir.

Quels sont les actes concrets que doit poser le père pour pleinement jouer son rôle ?

Le papa doit suivre l’enfant dans ses exercices d’école, car le maître, à l’école, n’a pas le temps de se préoccuper de tous les enfants. Par exemple, l’enfant, qui a été puni à l’école, doit être écouté par son papa. Lorsque son père le frappe encore, le père aggrave tout. Conséquence, l’enfant demeure enfant. Quand l’enfant rentre à la maison, le papa doit communiquer avec lui et l’aider à se maîtriser et aussi à exprimer ses émotions.

Donnez-nous cinq (05) petits secrets qu’un père peut avoir pour la réussite de son foyer ?

Le premier secret est d’aimer sa femme et ses enfants parce qu’une maman qui se sent aimée et épanouie, est capable de suivre ses enfants. Le deuxième secret est que le papa doit être physiquement présent chaque jour à la maison. Il ne suffit pas de donner l’argent de la semaine pour montrer qu’on est père. Le troisième secret est que le père doit agir avec autorité. Il doit agir avec des ‘‘oui’’ et des ‘‘non’’ suivis d’explication. Le quatrième secret est que le père doit apprendre à l’enfant à être patient et à se contrôler et le dernier secret exige au père d’être un modèle.

Le Père a-t-il une responsabilité dans l’échec scolaire ?

Le fait de ne pas réussir à l’école peut être un symptôme d’un autre problème qui se cache derrière l’échec scolaire. Les disputes récurrentes entre papa et maman peuvent agir sur les résultats scolaires des enfants. L’absence du père et son manque de soutien financier aux besoins fondamentaux de l’enfant peuvent agir sur les résultats scolaires.

A l’Adolescence, comment le père doit-il se comporter ?

A l’âge de l’adolescence, un père qui se montre autoritaire peut encore créer plus de dommage à l’enfant parce que l’enfant à cet âge-là refuse le comportement autoritaire. Cela ne veut pas dire qu’on doit devenir copains ou amis de l’enfant, mais s’approcher de l’enfant avec une bonne communication. C’est pour cette raison qu’on n’a pas besoin de bâtons. Lorsque l’enfant agit mal et on lui donne des fouets, il n’y a pas d’explications qui suivent, il ressent juste la douleur en ce moment-là. En d’autres mots, il faut communiquer avec l’enfant, car il comprend tout. Un père est celui-là qui communique avec l’enfant.

Hermann SAGBOHAN & Ulrich Vital AHOTONDJI