banner ong educaction

Aya Yolande Kouassi : Une chanteuse au service de la paix

Très tôt attirée par la musique, Aya Yolande Kouassi de son nom d’artiste Yola est une chanteuse ivoirienne de variétés. Sa passion pour la musique débute à l’âge de 14 ans mais l’aventure musicale prend réellement son envol sur le plateau de la Radio et Télévision Ivoirienne (RTI) en 2001, lors du concours d’orchestres de jeunes dénommé « Chorus », animé par l’homme de radio Ephrem Youkpo.

Concours qu’elle remporte brillamment avec le « Kpan system de Man ». Ensuite, elle fait ses armes à Podium en 2005 avec les « Spirituals de Saioua ». Dans le rôle de choriste, elle rejoint plus tard l’orchestre d’Oneil Mala et accompagne Hamed Farras, Naftally et l’orchestre de ‘’La cabane Bambou’’. En 2008, Yola fait écouter une de ses chansons à Soum Junior Moriba, qui séduit par le timbre vocal et la technique de chant de l’artiste décide de l’accompagner. De cette collaboration naît l’album de 11 titres ‘’Lucarne’’. Véritable régal pour les mélomanes, l’œuvre vaut à l’artiste la distinction « artiste des vacances 2009 » mais aussi le troisième prix de la meilleure affiche et le troisième prix de la meilleure pochette CD (RTI Music 2009). Yola tente alors sa chance au concours découverte RFI. Talentueuse chanteuse de la nouvelle génération d’artistes de son pays, elle est surnommée dans le milieu du showbiz ivoirien « La nouvelle égérie de la musique ivoirienne » ou encore « La princesse de la paix ». Elle entame une tournée à travers la Côte d’Ivoire suite à sa sélection en 2011 par l’ONUCI pour intégrer la caravane de sensibilisation à la paix et à la cohésion sociale. Yola qui a eu l’occasion d’assurer la première partie de l’un des concerts de Gadji Céli a participé également à la 2ième et 3ième édition du Festival de Musique Urbaine d’Anoumabo (FEMUA), à toutes les étapes de Bagnon Cote d’Ivoire 2010 et aux divers concerts de la fête de la musique. En 2012 la chanteuse enregistre son single « Paix d’ivoire » qui n’est malheureusement pas sorti.

Edouard KATCHIKPE