banner ong educaction

Ibrahim Diabaté : Chante pour défendre les causes des chauffeurs

C’est un secret de polichinelle pour tout mélomane de la musique africaine que la famille Diabaté du Mali est une grande descendance de griots, berceau de la musique mandingue sur le continent.

C’est dans cette lignée qui a révélé Sidiki Diabaté qu’est né le 14 Juin 1978, Ibrahim Diabaté qui a choisi aussi de suivre les pas de ses ancêtres. Prenant toujours le devant de la scène au collège pour fredonner les chansons de ses aînés Salif Kéita, Bahi Spintou ou encore Soum Bill pendant les journées culturelles, Ibrahim Diabaté finit par abandonner les études en classe de quatrième. Rejoignant alors le groupe de Wôyô de son quartier, il exerça l’activité de chauffeur avant de choisir plus tard son pseudonyme de Dj Chauffeur qui le conduit directement à la mise sur le marché discographique ivoirien de son tout premier album. Baptisée « Notre vie », l’œuvre composée de six titres décrit le calvaire et toutes les formes de souffrances que les chauffeurs vivent au quotidien dans l’exercice de leur métier. Ceci, à travers des titres évocateurs tels que ‘‘chauffeur yako ’’, ‘‘Ambiance chauffeur’’, ‘‘Raïssa’’, ‘‘Persévérance’’ et ‘‘Maman’’. L’album connait un succès après sa sortie auprès des mélomanes et l’artiste animé d’un grand désir de satisfaire ses fans décide de marquer un arrêt pour se perfectionner aux instruments de la musique que sont la guitare et le Tam-Tam. L’année 2015 connaît l’arrivée dans les bacs d’un second opus intitulé ‘‘La Sagesse’’. A travers cette nouvelle production phonographique, Ibrahim Diabaté affiche sa maturité en tant qu’artiste ressortissant de la lignée des Diabaté et dont l’ambition est d’inscrire le nom dans le concert des grandes nations. Un album acoustique à la world music à forte tendance mandingue dans lequel il traite des thèmes liés à Dieu, la paix, la réconciliation pour la Côte d’Ivoire, l’amour pour son prochain, le mea-culpa, le courage. L’artiste croit en un travail bien fait à telle enseigne qu’il a postulé pour le prix découverte RFI et compte même conquérir les plus grandes scènes nationales et internationales.

Edouard KATCHIKPE