banner ong educaction

Yemi Alade en 6 ans de carrière : Une cinquantaine de concerts au palmares

Avant de connaître une notoriété continentale et internationale notamment avec son single « Johnny », la championne de l’édition 2009 sur l’émission de téléréalité ‘’Peak Talent Show’’ a fait ses débuts dans la musique à l’âge de 16 ans où elle a évolué au sein du groupe ‘’Noty Epices’’.

Yemi Alade, auteure-compositrice et chanteuse nigériane d’Afropop est née le 13 mars 1989 dans l’Etat d’Abia au Nigeria. Cinquième d’une fratrie de sept enfants, elle poursuit ses études supérieures en géographie à l’Université de Lagos. Surnommée la fille Yoruba-ibo, allusion faite à ses origines bi-tribales, Yemi Alade avec le soutien de sa famille et proches amis s’est véritablement consacrée à la musique depuis l’année 2005. La carrière professionnelle de la chanteuse nigériane a pris une tournure fulgurante suite à la signature d’un contrat avec le label Effyzzie Music Group en 2012. Cette signature balise le terrain à la sortie de son premier single, « Fimisile » qui a connu plus de 10.000 visites sur la chaine youtube, quelques semaines après son lancement. Un an plus tard, arrive à nouveau sur internet, la vidéo de la chanson romantique « Bambou » produite par Fliptype. L’œuvre n’ayant pas connu autant de succès, la chanteuse revient au dernier trimestre de l’année avec un nouveau tube baptisé « Johnny » produit par Selebobo, qui bât des records sur internet et devient un hit en Tanzanie, au Kenya, au Ghana, en Afrique du Sud, au Libéria, en Ouganda, au Zimbabwe, au Royaume-Uni et évidement au Bénin. Malgré l’absence d’une vidéo à l’époque, la chanson se positionne au classement des meilleurs morceaux de l’année en 2013. Faisant désormais équipe avec Clarence Peters, Yemi Alade réalise en mars 2014 le clip de la chanson « Johnny » qui a obtenu plus de 84 millions de vues sur YouTube à la date d’aujourd’hui. Toujours au cours de la même année, la chanteuse rejoint Waje, Timi Dakolo et Burna Boy pour interpréter la chanson de Port Harcourt Capitale Mondiale du Livre de l’UNESCO, dans le cadre d’un projet exhortant les jeunes à la lecture. Le premier album « King of Queens » de Mama Johnny (l’autre surnom de la chanteuse) arrive sur le marché discographique le 02 octobre 2014, suivi du second opus « Mama Africa » en 2016 et de la troisième production phonographique « Black Magic » sortie en 2017. Sa beauté troublante qu’elle sait si bien valoriser sur scène lui a valu quelques apparitions sur la couverture de certains magazines dans le monde. Aux côtés de plusieurs poids lourds de la musique nigériane tels que Dipp, Ice Prince, Eldee, Sauce Kid, Shank, Sir Shina Peters, Waje et Wiz Kid, Yemi Alade comptabilise dans son palmarès plus d’une cinquantaine de concerts.

Edouard KATCHIKPE