banner ong educaction

Youssoupha : Un talent du rap africain

Né le 29 août 1979 à Kinshasa d’un père musicien zaïrois Tabu Ley Rochereau et d’une mère d’origine sénégalaise, Youssoupha Mabiki a passé son enfance à Kinshasa auprès de ses parents, ensuite chez sa tante à Paris où il obtient avec brio la meilleure note de l’académie de Versailles à l’oral de français pour l’examen du Baccalauréat.

Après un cursus universitaire à la Sorbonne Nouvelle dans la filière médiation culturelle et communication, Youssoupha opte finalement pour une carrière professionnelle dans la musique. Avec son premier groupe « Frères Lumières », monté avec deux amis et produit en partie par Rémy Sarrazin découle le premier maxi. Fin 2005 connait la sortie d’un street DVD « Eternel recommencement » et la signature de contrat de Youssoupha avec le label Hostile. Après avoir aiguisé ses armes auprès des rappeurs de renommés comme 50 Cent, Snoop Dogg, Busta Rhymes Nas, Method Man, Lil Wayne, Eminem, DMX et Redman, Youssoupha sort son premier album solo baptisé « A chaque frère » en mars 2007. Ce disque sur lequel on retrouve l’artiste en featuring avec Diam’s, Kool Shen, S’Pi & Mike Génie a été vendu à plus de 50.000 exemplaires. Remportant ainsi le disque d’or cette année, le rappeur est sollicité comme professeur d’écriture dans l’emission de télé réalité musicale Popstars. Deux ans plus tard arrive sur le marché discographique le second album de Youssoupha qui connait également un succès. L’artiste effectue une tournée internationale et est sollicité en juillet 2009 pour composer la chanson ‘’La vie est speed’’, un extrait de la bande originale du film « Fast and Furious 4 ». Pour annoncer son futur album, Youssoupha sort une digitape (mixtape disponible seulement en téléchargement légal) au cours de l’année 2011 intitulée « En noir et blanc » où l’on peut retrouver des inédits et des remix. Cela fera patienter le public jusqu’au 23 janvier 2012, date à laquelle il sort son troisième album sous le nom de « Noir désir ». Une semaine après sa sortie, l’œuvre est vendue à 16 142 exemplaires, se plaçant ainsi en première position des ventes d’albums rap. Sur l’album on retrouve des collaborations avec Taipan, Corneille, S-Pi, Sam’s, Indila, LFDV et même son père Tabu Ley Rochereau, artiste de la rumba congolaise. Cette ascendance fulgurante ne laisse pas indifférent le candidat socialiste François Hollande qui propose au chanteur de rapper pour sa campagne présidentielle, mais Youssoupha décline l’offre. A l’occasion du concert Urban Peace 3 du 28 septembre 2013 au Stade de France, Youssoupha partage la scène aux côtés de IAM, Sexion d’Assaut, Maître Gims, Orelsan, DJ Abdel, La Fouine, Psy 4 de la Rime et Stromae. Le 18 mai 2015 sort le quatrième opus « Négritude » qui s’écoule à 15 672 exemplaires lors de sa première semaine d’exploitation. L’œuvre est certifiée disque de platine.

Edouard KATCHIKPE