banner ong educaction

Avec cette pluie de distinctions : Adama Dahico n’est pas un chiffon...

Homme de l’année de la Côte d’Ivoire en 1998, Prix de l’ambassadeur de la paix attribué par la Fédération internationale inter religieuse, Prix Kilimandjaro du meilleur humoriste-comédien,

Trophée de la meilleure vente de cassettes en Côte d’Ivoire en 1999, Citoyen d’honneur de la commune d’Agboville en Côte d’Ivoire en septembre 2005, diplôme d’honneur d’action culturelle décerné par l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique près la Côte d’Ivoire, lauréat du « Djembé d’or » du meilleur comédien africain en Guinée Conakry en 2006, lauréat du Grand prix ivoirien des lettres dans la catégorie humour et bandes dessinées le 14 octobre 2016, Trophée ONG Yéhé en novembre 2006, médaillé d’honneur par la Fondation Américain Splar en 2008, Prix de l’ambassadeur de la paix décerné par la Fédération internationale inter religieuse en 2008, meilleur artiste modèle de l’année 2008, prix Haut de Gamme du meilleur humoriste de la Côte d’Ivoire en 2009, lauréat des Grands Prix Afrique des théâtres francophones dans la catégorie ‘’Meilleur humoriste Afrique francophone’’ en 2010 et 2014. C’est la liste non exhaustive des distinctions qui couronnent le palmarès de Adama Dahico et qui font de l’homme un humoriste africain célèbre dans le monde. Dans sa noble mission de faire bouger les lignes et changer la donne dans la gouvernance démocratique en Afrique, l’ivoirien Adama Dahico parcourt plusieurs scènes sur le continent depuis plus d’une vingtaine d’années pour faire passer son message. Dénonciateur dans ses prestations humoristiques ou parfois un peu critique quand c’est nécessaire, le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2010 au pays des éléphants concilie astucieusement le rire et la dénonciation pour faire prendre conscience et détendre l’atmosphère sans toutefois blesser la sensibilité de ses sympathisants. Avec ses 49 ans d’âge révolu, Adama Dahico de son nom à l’état civil Adama Dolo compte à son actif plusieurs créations. Ecrivain, il est auteur de quatre publications satiriques dont « Eh Djah ! Ma vielle ! », mais aussi sollicité pour des émissions télé dont la plus importante est « Le Parlement du rire ». Dans sa dernière production « Le Chef » sortie en 2017 et qui a obtenu des applaudissements nourris des festivaliers présents à la dixième édition du Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA) qui se déroulent du 10 au 17 mars 2018 en Côte d’Ivoire, le président de la République Dôrômicaine fait la synthèse scénique de sa démarche humoristique. Un parcours artistique revisité en cinq différents tableaux pour souligner que le chef n’est pas un chiffon. Divers styles et genres humoristiques ont été mis à contribution par Adama Dahico pour montrer également que les chiffres et les lettres en sont pour quelque chose dans l’actualité sociopolitique dans le monde.

Edouard KATCHIKPE