Imprimer

Conférence de presse sur des sujets financés par OSIWA

Écrit par Educ'Action on .

Conférence de presse - sujets financés par OSIWARomuald Logbo et Marcel Zoumenou exposent les résultats de leurs enquêtes

Deux enquêtes de terrain de deux éminents journalistes, tous directeurs de rédaction dans leurs organes de presse respectifs, ont fait l’objet d’une conférence de presse dans l’après-midi de ce vendredi 14 juillet 2017. En présence de leurs confrères invités pour la circonstance à la maison des médias Thomas Megnassan, Romuald Logbo et Marcel Zoumenou ont exposé le fruit de leur travail de recherche.  «Corruption dans les établissements privés d’enseignement supérieur au Bénin », enquête menée par le journaliste Romuald Logbo, directeur de rédaction du journal spécialisé Educ’Action et « Achat, utilisation et crash de l’hélicoptère Ty-ABC : les dessous d’un scandale à multiples facettes » du journaliste Marcel Zoumenou, directeur de rédaction du journal Nouvelle Tribune. Ce sont là les deux sujets, qui, pendant une heure d’horloge, ont retenu l’attention des journalistes présents à la cérémonie de restitution des résultats. En effet, cette conférence de presse intervient au lendemain de la publication des articles de presse portant sur les deux sujets d’enquêtes à travers le projet « Pour des médias plus professionnels au Bénin » de la Maison des Médias financé par Osiwa. De la première présentation, « Corruption dans les établissements privés d’enseignement supérieur au Bénin » de Romuald Logbo, on retient tout simplement que, de la création en passant par l’homologation des filières d’études, le recrutement du personnel d’encadrement jusqu’à la délivrance des diplômes dans les Etablissement Privés d’Enseignement Supérieur (EPES), il n’y a que d’actes et de faits de corruption. Dans son article, l’auteur a fait une incursion dans le monde des EPES pour en appréhender la gouvernance, le fonctionnement et notamment comprendre la manière dont les diplômes sont délivrés par les promoteurs d’EPES. En citant des exemples palpables qui ne sont rien d’autres que des découvertes faites sur le terrain, le journaliste fait comprendre à ses confrères que nombre des EPES ne sont pas en règle et ne respectent aucun des textes qui régissent les EPES au Bénin. « Vous avez des EPES qui font cours seulement mercredi et jeudi et qui délivrent des diplômes…. Vous avez des EPES qui reçoivent des étudiants sans le Bac et qui leur délivrent des diplômes…..Vous avez des EPES qui s’échangent des en-têtes à des fins académiques…. Vous avez des EPES qui recrutent du personnel qui n’a ni le profil ni le niveau requis pour enseigner dans une université…. », autant de faits qui témoignent de la corruption dans ce milieu. Dans la conduite de son enquête, le journaliste dit avoir rencontré des difficultés, mais qui n’ont en rien émoussé son ardeur. La deuxième présentation « Achat, utilisation et crash de l’hélicoptère Ty-ABC : les dessous d’un scandale à multiples facettes »  faite par le journaliste Marcel Zoumenou, relève d’un fait politique et retrace les raisons d’un achat d’hélicoptère présidentiel jusqu’à son crash le 26 décembre 2015. Dans son article, l’auteur a répondu de façon précise à  des questions comme «  Comment et avec quel argent l’hélicoptère a été acheté ?....Pourquoi une fois acquis, il n’a plus servi pour la cause pour laquelle il a été acheté ?... Comment avait-il été géré au quotidien ?.....Quelles sont les causes du crash du 26 décembre 2015 qui a mis fin à ses jours ? » Conscient des difficultés existantes dans l’enquête journalistique, Marcel Zoumenou exhorte les professionnels des médias ainsi que le gouvernement à jouer leur partition pour faciliter l’aboutissement des investigations aux journalistes, car, pour lui, celles-ci contribuent à la promotion de la bonne gouvernance.

Estelle DJIGRI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir