banner ong educaction

Eloge de la retraite !

Vous avez bien lu : je voudrais aujourd’hui parler de la retraite. J’aurais voulu vous parler d’un de mes projets les plus chers à savoir la création de mon parti.

J’y ai réfléchi depuis longtemps et j’ai trouvé la solution : créer un parti qui aura le plus d’adhérents et qui va faire pâlir d’envie tous les grands partis du Bénin. Personne n’y a pensé ; je suis le premier et j’aurai l’exclusivité. C’est le PSP, le Parti des Sans Parti ! Imaginez le nombre que nous sommes au regard des centaines de partis ou micro-partis (le Bénin est formidable : nous avons créé les microcrédits et les micro-partis). Président du PSP. Mon avenir est tout tracé. Que personne ne pense pouvoir me voler le fruit de mes longues réflexions : j’ai déjà déposé le brevet.
Les retraités seront mes premiers adhérents. Ça va occuper ces gens qui passent le temps à se morfondre, à geindre avec des mines de chiens battus. Mais, qu’est-ce qui se passe ?
Un jour, le retraité reçoit une lettre qui le félicite et qui lui explique selon l’expression consacrée qu’il est « admis à faire valoir ses droits à la retraite ». Voilà un homme admis, c’est-à-dire qui a passé un cap et à qui on reconnaît des droits. Et pourtant, il ne veut ni l’un, ni l’autre. A quelques années, sinon quelques mois de sa retraite, il devient frénétique, il cherche par tous les moyens à rester le plus possible dans son service et le jour où il part, il se sent, tout d’un coup, vieux, inutile, rouillé.
Quelques jours plus tard, il tourne en rond dans la maison, cherche à dormir en vain, revisite quelques amis et même fait un tour au service et ce qu’il croit être la dure réalité s’impose à lui : Il ne sert plus à rien ! Que faire ?
D’aucuns diront qu’il s’agit de préparer sa retraite. Moi, j’ai mieux ; il s’agit d’accepter que l’on passe d’un état à un autre. Il s’agit de se réorganiser et de s’occuper d’un ensemble de choses qui ne vous avaient jamais préoccupé. Il y a tellement à faire : le point de vos documents, de vos ressources matérielles et financières ; s’occuper enfin véritablement des enfants (écoles), de prendre une partie des tâches de maman (Eh oui !) et savoir qu’il n’est pas utile de sortir de la maison chaque jour ! Et ce n’est pas fini.
Il est temps de vous lancer dans une nouvelle occupation qui vous prendra moins de temps qu’avant. Le champ si vous en avez ; une activité dont vous avez développé la qualité au cours de votre vie active sans en faire autant qu’avant sinon cela vous stresse (par exemple, quelques heures d’enseignement, de formation, de gardiennage, d’élevage). Il s’agit de se lancer dans quelques activités associatives (je ne parle pas de la quête effrénée de bouteilles de bière avec, de soit disant, amis) et enfin et surtout apprendre à prier et à louer le Seigneur, car la foi en Dieu nous apaise et nous donne la foi en nous-même ; ce qui est essentiel pour aller de l’avant.
Le problème que vous deviez absolument éviter, c’est que votre statut de retraité fatigue tout le monde et vous amène encore à plus d’irritation : vous commencez à maltraiter tout le monde à la maison, cette maison qui, pendant longtemps, a marché sans vous. Vous êtes prompt aux critiques sur tous et toutes et à propos de tout. Personne ne fait bien : vous commencez par préparer le lit de votre AVC avec vos divagations, en ratiocinant à tout bout de champ et traduisant votre nouveau mal-être. Madame ne sait plus à quel saint se vouer ; les enfants aussi, les bonnes et même le chien de la maison : regardez à quel niveau vous vous êtes mis !
Ce qu’il faut faire, c’est d’accepter un statut nouveau avec moins de moyens matériels et financiers, savoir s’autogérer et surtout être disponible. Investissez vous dans des activités même associatives et surtout éduquez vos enfants et petits-enfants. N’écoutez pas ces petits impertinents à la télé qui parlent de créer des partis de la jeunesse : généralement, ils sont financés par des plus vieux que vous ! Adhérez au PSP !

Maoudi Comlanvi JOHNSON, Planificateur de l’Education, Sociologue, Philosophe

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.