banner ong educaction

Chômage ambiant des jeunes diplômés sans emplois : Chercheurs et élus locaux préoccupés par l’adéquation formation-emploi

Réfléchir sur les stratégies d’élaboration et de réorientation des offres de formations pour une meilleure adéquation formation-emploi en vue d’une intégration efficace des jeunes diplômés dans le milieu professionnel.

C’est l’essentiel à retenir de l’atelier qui a réuni le 7 mars 2018 au centre Anouarite d’Abomey-Calavi, universitaires, chefs d’entreprise et le Maire de la ville, Georges Bada. Pour Eléonore Yayi 3ième Vice-recteur chargée de la Coopération Interuniversitaire, des Partenariats et de l’Insertion Professionnelle, cet atelier vise à « offrir des formations mieux connectées à l’économie et aux besoins du marché du travail, et d’anticiper sur les tendances futures d’opportunités d’emplois ». Dans cette perspective, les chefs d’entreprises ont un important rôle à jouer, dira, en sa qualité de Chef d’entreprise, Olatundji Yai, Vice-Président de la Fédération Nationale des Petites et Moyennes Entreprises avant d’inviter les jeunes à un esprit d’employeur. « …Nous voulons dire aux apprenants que la matière existe et aux enseignants qu’il faudra reformater les esprits », a dit Georges Bada, Maire d’Abomey-Calavi. Avant de déclarer solennellement ouverts les travaux, Marcel Zannou, 1er Vice-Recteur chargé des activités académiques affirme que « l’assise permettra de relever les paramètres à intégrer dans le processus actuel de formation et les nouvelles tendances du marché de l’emploi afin de sortir des diplômés aptes à l’emploi ». L’autre communication phare présentée par le Maire, reste « Compétences utiles au développement local efficace et durable ».

Enock GUIDJIME

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.