banner ong educaction

Démarrage des activités académiques à la Chaire Unesco d’Abomey-Calavi | Une rentrée placée sous le thème ‘’sexe en droit’’

La Chaire Unesco des Droits et de la Personne et de la démocratie, a organisé une conférence inaugurale sur le thème : « Le sexe en droit ».

Ce thème est présenté par Jean-Marie Tchakoua, professeur titulaire de droit privé à l’Université de Yaoundé II. La cérémonie s’est déroulée hier lundi 11 Décembre 2017 à la salle polyvalente de la Chaire Unesco de l’Université d’Abomey-Calavi.

«L’université rayonne par ses entités. La Chaire Unesco est devenue pour le rectorat, un centre d’excellence. On ne peut plus compter aujourd’hui tout ce que la Chaire a formé comme cadres et comme experts dans divers domaines en ce qui concerne la démocratie, la gouvernance et en ce qui concerne les questions électorales… ». C’est par ces mots que Dr Serges Armel Attenoukon, agissant au nom du Recteur Brice Sinsin empêché, a déclaré lancer la rentrée 2017-2018 à la Chaire Unesco. Parti de la définition du sexe, Jean-Marie Tchakoua, professeur titulaire de droit privé de l’Université de Yaoundé II, a défini le sexe comme la différence constitutive de l’homme et de la femme d’une part, et aussi l’organe génital extérieur de l’être humain, d’autre part. Selon ses explications, on retient que le droit est l’ensemble des règles qui organisent la vie en société dont le non-respect est sanctionné par l’autorité publique. Malgré ces définitions, le professeur a précisé qu’il lui est difficile de retenir une définition claire du sexe du fait que, selon lui, parfois on parle à la fois de sexe et droit et également parfois le contraire c’est-à-dire de droit et sexe. En réalité, pour le professeur, il s’agit de voir comment le droit appréhende le sexe. Dans ce cas, le sexe est vu comme un organe où il est couvert par une série d’interdits, et où il est considéré comme le siège de la liberté. Raison pour laquelle il a rappelé qu’il revient au droit pénal de s’en charger. Jean-Marie Tchakoua a également relevé dans sa conférence la relation contre nature du sexe et où il fait référence à l’homosexualité, la zoophilie. La conférence a pris fin par des questions. Parmi celles-ci, celle de la préférence de la naissance d’un garçon comme successeur dans un foyer est celle qui a le plus retenu l’attention des participants.

Hermann M. SAGBOHAN

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.