banner ong educaction

Dénis Anagonou, 3ième au BEPC 2018 avec 18,06/20

"Orphelin de père à 5ans et sans électricité, il fait la fierté du Zou"

C’est une chambre presque vide qui accueille Educ’Action. Dans l’angle gauche, on retrouve deux fauteuils jardin pliables en bois avec un banc et un tabouret. C’est dans cette tanière sobre que s’est construit le génie qui sort de l’ombre le CEG Kpozoun avec 18,06/20. « Déjà au niveau de l’examen blanc départemental, il avait émerveillé, on l’attendait et il l’a bel et bien démontré. C’est tout simplement un génie et c’est bien que des génies du genre se retrouvent dans le Zou.

Nous n’avons pas un nombre impressionnant de professeurs qualifiés dans le Zou, ils sont concentrés dans l’Atlantique et le Littoral et malgré cela, le 3ème au BEPC 2018 au Bénin se retrouve dans le Zou », a lâché tout heureux et fier, Fidèle Vahimè, Chef du Service des examens et concours de la Direction Départementale des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle du Zou. Pour l’autorité, Dénis est une fierté départementale et le mérite revient d’abord à ses professeurs, directeur et censeur, qui ont su l’encadrer en dépit des moyens limités dont ils disposent. Le Directeur du CEG, Tossè Kohovi Paul, dira d’ailleurs que la rigueur et la discipline sont les maîtres-mots qui gouvernent son établissement. « Ici au CEG Kpozoun, vous ne verrez aucun enfant dans la cours à 14h 55 minutes. C’est à l’actif de tous les formateurs de ce centre. Et parlant de Dénis que je suis arrivé voir ici, il y a deux ans, c’est un enfant brillant. Il est le meilleur de sa promotion depuis la classe de 6ème. Il est exemplaire et humble », a témoigné le Directeur Tosse Kohovi Paul Gbètognihoué qui ajouta : « Je suis d’autant plus fier de cet enfant quand je sais qu’il n’a véritablement personne pour le suivre. Il est tout simplement conscient », a-t-il révélé.

Dénis Anagonou, orphelin de Père à 5 ans...

Né à Agondji le 19 juillet 2004, Dénis Anagonou n’a pas eu le bonheur de grandir dans les bras de son père. Arraché tôt à son affection, le 20 juillet 2009, le jeune garçon n’était qu’à la charge de sa mère Philomène Mèdagbé, une ménagère dévouée, 1ère épouse de son défunt père qui a eu deux femmes de son vivant. Cadet d’une fratrie utérine de six (06) enfants dont trois (03) garçons et trois (03) filles, Dénis Anagonou a un de ses grands-frères, Alain Anagonou (aîné) qui est professeur certifié de SVT en poste à Djougou. Depuis la classe de 4ième, Dénis vit seul dans la maison familiale, sa mère étant partie à Goutchon, dans la commune de Djidja, pour prendre soin de sa grand-mère malade.

Une lampe torche pour étudier les leçons...

C’est à l’aide d’une lampe torche que Dénis étudie ses leçons les soirs. Après ses travaux domestiques et son bain, il s’évertue à apprendre ses leçons. En l’absence d’un courant conventionnel, Dénis Anagonou se sert d’une lampe torche pour faire ses devoirs et apprendre ses leçons. Au petit matin, « je me réveille à 6 heures si les cours sont pour 8 heures et à 5 heures si les cours sont prévus pour 7 heures. Je ne néglige aucune matière et je m’applique correctement dans toutes les matières. Je connais la souffrance de ma mère et de mes frères et je ne veux pas les décevoir », a-t-il expliqué tout triste. Pour lui, les whatsapp, facebook et autres sont des voleurs de temps. Il ne les utilise pas du tout et conseille vivement à ses pairs de ne pas perdre leur temps sur les réseaux sociaux. Féru de football, Dénis ne rate pas non plus une occasion de lecture. Avec ses talents d’élève studieux, il ne manque pas de savoir-faire à la maison.

Cuisinier, garçon de chambre, débrouillard...

Dénis n’est pas qu’élève. A la maison, il cuisine lui-même ses repas, fait ses travaux domestiques et se débrouille. Avec un plat copieux de haricot à la farine de manioc ou de pâte à la sauce Moringa, Dénis retrouve ses esprits pour aller de l’avant. Sa mère lui rend visite de temps à autre avec des vivres et son frère aîné depuis Djougou, lui apporte assistance financière par le truchement de Daniel Akpagladja, Professeur honoraire des SVT à Tindji et Kpozoun, cousin du lauréat. C’est avec beaucoup de joie que ses propres parents ont accueilli la nouvelle. « Je suis inondé par une joie immense et toute la famille est en joie », a déclaré Daniel Akpagladja. Pour sa maman, la réussite de Dénis n’est pas une surprise. « C’est un enfant qui travaille et m’honore. Il n’est pas difficile et me comprend. Il fait ma fierté. Depuis le décès de leur père, je fais les petits commerces, le ramassage et la vente des noix de palmes pour subvenir à leurs besoins. Ce n’est pas facile. Son rendement intellectuel essuie constamment mes larmes et je prie le Seigneur de le soutenir davantage. »

Brillant comme son frère, Dénis, un parcours exceptionnel...


Ils sont nés brillants, pourrait-on être tenté de dire. Au BEPC 2014, son frère ainé avait déjà émerveillé par sa performance de 17,89/20. Dans les annales du succès des écoles du Zou, le nom Dénis Anagonou est connu. Depuis le cours primaire, son étoile brillait constamment. Sans encadrement spécifique, il émerveillait. Selon les témoignages de son entourage immédiat, Dénis est un garçon calme et docile qui ne se plaint jamais. Autodidacte, il apprend vite et s’adapte à toutes les situations. Cet enfant est un génie, dira le C/SEC Zou. « Je crois que cet enfant ne doit pas continuer à être encadré dans le grand groupe, car les génies ne se forment pas dans la foule ; il va falloir qu’on l’isole afin qu’il reçoive un encadrement approprié, car son niveau dépasse le niveau moyen. Il risque de s’ennuyer dans le grand groupe. C’est l’occasion de lancer un appel aux autorités de Zakpota pour qu’elles prennent cet enfant en charge, car il va vraiment nous émerveiller et c’est à l’honneur de tout le département du Zou », a déclaré Fidèle Vahimè, Chef du Service des Examens et Concours de la Direction Départementale des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle du Zou.

Esckil AGBO & Ulrich Vital AHOTONDJI

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.