banner ong educaction

Grève élargie au supérieur | L’intersyndicale des enseignants des universités dans la danse ce jour

«La reprise sans délai du dialogue avec des responsables syndicaux des UNB par madame le ministre de l’Enseignement Supérieur ;

une meilleure gestion du Conseil sectoriel de Médiation et de Promotion du Dialogue social du MESRS et l’abandon de la « Nouvelle procédure de recrutement du personnel enseignant dans les UNB ; le recrutement réglementaire et en nombre suffisant d’enseignants en adéquation avec la norme requise, soit un enseignant pour 25 étudiants, selon les exigences du système LMD ; la reprise sans délai du dialogue avec les responsables syndicaux des Universités nationales du Bénin par le ministre de l’enseignement supérieur. » Ce sont quelques points revendicatifs inscrits dans la motion de grève des cinq syndicats réunis au sein de l’Intersyndicale des enseignants des Universités Nationales du Bénin. Aux côtés de leurs compères des autres secteurs d’activités, le SNES, le SYNARES, le SYNHUB, le SECUP et le SNEC menacent de paralyser les activités dans le pays à compter de ce mardi 16 janvier 2018. Hormis les syndicalistes de la magistrature, les autres secteurs d’activités dont celui de l’enseignement prévoient la cessation de travail pour 72 heures avec tacite reconduction.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.