banner ong educaction

Première journée de l’examen du BEPC 2018 : Un candidat détenu compose sous haute surveillance militaire à Lokossa

En dehors du Lycée Houffon d’Abomey qui a abrité la cérémonie officielle de lancement de l’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle de cette année, 264 autres centres de composition répartis sur toute l’entendue du territoire national ont accueilli les 186.399 candidats à cet examen de fin du premier cycle au Secondaire.

Lire la suite...

Examens de fin d’année après la période d’hibernation dans l’éducation : Candidats et apprenants dans la crainte

Plus de deux (02) semaines déjà que les cours ont repris dans les écoles et collèges publics après le débrayage et la longue période d’hibernation observée par les partenaires sociaux du système éducatif. Face à l’urgence et à l’imminence des examens de fin d’année, les enseignants, dans leur grande majorité, essaient actuellement plusieurs approches pédagogiques et des méthodes d’évaluation pour donner l’essentiel des connaissances aux apprenants et candidats qui, de leurs côtés, formulent des craintes et évoquent une injustice pédagogique. Educ’Action, à travers ce mini-dossier, vous présente la radioscopie de la situation.

Lire la suite...

Négociations Gouvernement-Syndicats : Vers un tandem salvateur pour le secteur éducatif

Que veulent le peuple et la communauté des intellectuels si ce n’est l’accalmie dans le secteur éducatif béninois. Aujourd’hui, les faits et gestes semblent concourir à cet idéal hautement partagé par cette masse de Béninoises et de Béninois psychologiquement assommés par la longue période des débrayages. Il faut bien rappeler à qui veut l’entendre, que les grèves ont duré plus de trois mois avec comme point de départ le 16 janvier 2018.

Lire la suite...

Quand la rallonge de l’année crée des surcoûts aux écoles privées

Apprenants et enseignants ont renoué, depuis quelques semaines, avec le chemin des classes après plus de trois (03) mois de paralysie des activités académiques dans le secteur public. Victimes du réaménagement du calendrier scolaire qui marque désormais la fin de l’année dans le milieu scolaire au 31 juillet 2018, les établissements privés tentent de s’accommoder à la rallonge avec à la clé d’énormes sacrifices à consentir par les fondés et responsables de ces entités scolaires, les apprenants ainsi que les parents d’élèves qui doivent, dans certains cas, payer plus chère l’instruction de leurs progénitures.

Lire la suite...

Réaménagement du calendrier scolaire 2017-2018 : Les failles, selon Thierry Dovonou

«Ce calendrier viole le temps didactique, la période périscolaire, le temps d’enseignement et aussi le continuum des savoirs qui permet de faire le lien entre les savoirs d’une classe à une autre. Techniquement, même si on commence la rentrée en début novembre, on n’est pas en faute. Le fait de vouloir préserver nécessairement l’année scolaire prochaine détruit beaucoup de choses ».

Lire la suite...

Traques, arrestations et condamnations des "gaymen" : Quel avenir éducatif pour les apprenants cybercriminels ?

Face à la recrudescence d’un fléau qui a fini par prendre la tournure d’un crime rituel, le pouvoir public a déclenché depuis le mois de mars une lutte sans merci à l’encontre des jeunes qui s’adonnent à l’arnaque sur internet au Bénin.

Lire la suite...

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.