banner ong educaction

1ière journée de l’inspecteur de l’enseignement du premier degré | Des retrouvailles doublées de réflexions pour redynamiser l’OIEPD

La salle Toffa du Bénin Royal Hotel de Cotonou a servi de cadre aux travaux de la première édition de la journée de l’Inspecteur de l’Enseignement du Premier Degré (IEPD) le samedi 9 décembre 2017.

Venus des quatre coins du pays, inspecteurs à la retraite et en service ont répondu massivement présents à cette première sortie de l’observatoire de leur corporation.

Santé de l’inspecteur au travail ou à la retraite; corruption dans le secteur de l’éducation en lien avec les fonctions de l’inspecteur puis retrouvailles et brassage intergénérationnels. Tels sont les principaux axes de cette journée de mobilisation générale des premiers acteurs du corps de contrôle des Enseignements Maternel et Primaire. L’objectif principal, selon Didier Idohou, Président de l’Observatoire des Inspecteurs du Premier Degré pour l’Ethique et la Déontologie (OIEPD), est de permettre aux inspecteurs de se retrouver, d’évoquer les différents problèmes et de trouver des approches de solutions en libérant la parole. Parrain de cette toute première édition, Salimane Karimou, Ministre des Enseignements Maternels et Primaire (MEMP) a rappelé à ses collaborateurs qu’il répondra toujours présent << à chaque fois qu’il s’agira de réflexions pour le bien-être de notre système éducatif >>. Procédant à l’ouverture des travaux, le ministre a, une fois de plus, appelé à la responsabilité de ses pairs Inspecteurs en leur rappelant d’abord le rôle qui est le leur et en leur signifiant ensuite qu’<< ils sont au centre de l’échec et de la réussite scolaire >>.

Bref aperçu des travaux de la journée ...

Ouvrant le bal des communications, il est revenu à Marcel Kponadou de présenter le thème portant sur l’<>. Micro en main, le communicateur a expliqué les différentes habitudes alimentaires qui sont nuisibles à la santé et a présenté aussi les différentes maladies qui peuvent subvenir à cause de l’âge et des facteurs de risques alimentaires. C’est le cas de l’obésité, du diabète et de l’hypertension artérielle pour lesquelles il a prescrit certaines habitudes alimentaires que les inspecteurs doivent adopter désormais. Dans ce cadre, il les a invités à se lever afin de faire quelques mouvements physiques. Après les questions et réponses, Didier Idohou a repris le crachoir pour donner le top de la seconde communication qui s’est focalisée sur la question des faits de corruption impliquant les inspecteurs dans l’exercice de leur fonction. A ce niveau, les participants ont attiré l’attention sur leurs conditions de travail comparativement à celles de leurs collègues de l’enseignement secondaire sans oublier la question des examens professionnels où de graves dérives s’observent. Ainsi, ils ont fait leur mea-culpa en invitant les autorités à œuvrer pour la création de meilleures conditions de travail. Ayant suivi cette seconde communication comme ses autres collègues inspecteurs, Salimane Karimou a attiré l’attention des siens sur la nécessité pour eux de redorer le blason de l’inspectorat au Bénin. Pour ce faire, il les a invités à avoir des comportements dignes et exemplaires en s’inspirant de Sékou Touré qui a dit que <>. Sous la conduite de Didier Idohou, la rencontre a accouché de diverses recommandations parmi lesquelles la création de commissions spécialisées pour étudier les problèmes qui minent la corporation et le sous-secteur puis la nécessité de sévir dans le rang des inspecteurs qui ne se montreront pas à la hauteur de la dignité qu’ils doivent incarner. Dans la dynamique des retrouvailles, chaque participant a tenu le micro pour se faire connaître et dire le poste qu’il occupe ou qu’il a occupé avant de faire valoir ses droits à la retraite. Pour rappel, Didier Idohou, a fait savoir que l’Observatoire a été créé afin de fédérer les énergies des inspecteurs en fonctions et de ceux à la retraite pour mettre fin aux diverses dissensions qui existent dans la corporation, pour veiller au respect des normes éthiques et déontologiques, et pour réfléchir autour des problèmes du sous-secteur des Enseignements Maternel et Primaire afin de trouver des solutions constructives.

Adjéi KPONON & Romuald D. LOGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.