banner ong educaction

Elaboration du PSE Post 2015 : Les PTFs endossent le Plan Sectoriel de l’Education du Bénin

Enclenché depuis décembre 2016 avec le soutien du Partenariat Mondial pour l’Education (PME), le Plan Sectoriel de l’Education Post 2015 vient d’être endossé par les Partenaires Techniques et Financiers. Ce document de référence qui dresse la feuille de route des actions à mener dans le secteur éducatif à l’horizon 2030, a reçu la signature des bailleurs, le jeudi 26 Juillet 2018, au bureau de la Coopération Suisse à Cotonou.

 

Une cinquantaine d’ateliers, une quinzaine de missions sur le terrain pour rencontrer les acteurs de l’éducation, quatre études réalisées pour accompagner le processus, près de mille (1000) personnes impliquées durant les travaux. Ce sont les grandes réalisations qui ont marqué le processus d’élaboration du nouveau Plan Sectoriel de l’Education Post 2015, débuté en décembre 2016 et qui vient de connaître sa dernière activité. Il s’agit de l’endossement de la nouvelle architecture éducative du Bénin par les Partenaires Techniques et Financiers de l’éducation au Bénin. Dans un long processus participatif de rédaction de ce document de référence pour le pilotage de l’éducation, plusieurs étapes ont été franchies. Une analyse sectorielle approfondie menée a permis de poser le diagnostic du secteur de l’éducation, une simulation financière réalisée, une Lettre de Politique Educative rédigée, des plans d’actions élaborés, une évaluation externe initiée par les PTFs menée en fin 2017, la validation du Plan par le Groupe Local Education en mars 2018, enfin l’adoption du nouveau Plan par le gouvernement en juillet 2018. Autour de la table réunissant l’UNICEF, l’UNESCO, le Programme Alimentaire Mondial (PAM), Plan International Bénin, la CBO-EPT et les ambassadeurs du Japon et de l’Allemagne, Valérie Liechti, la Directrice résidente de la Coopération Suisse souligne que cet endossement marque la fin d’un long mais fructueux processus d’élaboration du nouveau Plan. « Le Plan proposé à notre endossement aujourd’hui est un document ambitieux qui couvre l’ensemble du secteur de l’éducation. Sa vision est d’assurer à tous les apprenants et à toutes les apprenantes sans distinction aucune, l’accès à la connaissance et aux compétences, le développement d’un esprit d’entreprenariat et d’innovation qui forme des citoyens actifs et épanouis. La nouvelle architecture retenue dans ce Plan est à la hauteur des ambitions », a déclaré la Directrice résidente de la Coopération suisse, agent partenaire mandaté pour gérer le financement mis à disposition par le PME pour l’élaboration du PSE Post 2015. Pour mettre en œuvre ce Plan ambitieux, martèle-t-elle, le Bénin a besoin de notre soutien financier pour exécuter ce Plan dont le gap financier pour les trois prochaines années est estimé à 115 milliards de francs CFA. « A ce jour, les intentions des contributions des PTF pour la même période s’élève à 42 milliards de francs CFA », renseigne-t-elle avant de remercier par la suite tous les différents acteurs qui se sont impliqués dans le processus d’élaboration du nouveau Plan sectoriel dont les regards sont désormais tournés vers sa mise en œuvre.

endossement du PSE 3 ok

Les enjeux du Plan Sectoriel de l’Education Post 2015 …

Cheville ouvrière dans le processus d’élaboration de ce nouveau Plan Sectoriel de l’Education, Abdel Rahamane Baba-Moussa, Secrétaire Technique Permanent du Plan Décennal de Développement du Secteur de l’Education renseigne sur les enjeux de la nouvelle boussole éducative. Dans cette nouvelle réforme éducative du Bénin, le premier enjeu, informe-t-il, est de donner une éducation holistique avec des passerelles entre l’éducation formelle et non formelle et une éducation de base holistique pour les 12 ans pour respecter les ODD. Quant au deuxième enjeu relatif à l’inclusion, une part belle est faite désormais aux personnes à besoins spécifiques dans le cadre de l’élaboration de ce Plan, particulièrement une pensée envers les personnes vivant avec un handicap. Le troisième enjeu concerne le renforcement de l’employabilité. A ce niveau, il est question de l’employabilité par le renforcement des capacités techniques et professionnelles, le développement des compétences arrimées à l’alphabétisation et l’éducation des adultes. Le 4ième enjeu statue sur la modernisation de l’enseignement supérieur et sa professionnalisation, sans occulter l’introduction du numérique dans le système éducatif. Enfin, le dernier enjeu concerne la mise en place d’une recherche scientifique au service du développement de la Nation, mais surtout au service du développement du secteur de l’éducation. « L’un des grands enjeux aujourd’hui pour le système éducatif des pays africains, c’est de respecter les ODD. Nous étions dernièrement à Bangkok pour une réflexion sur la mise en place de politique d’apprentissage d’éducation aux ODD. On a pu constater avec beaucoup de plaisir que la politique éducative béninoise est déjà une politique d’éducation aux ODD. Donc, c’est vraiment une opportunité qu’il faut que nous saisissions », fait remarquer le STP-PDDSE. Posant à tour de rôle leur signature sur la lettre d’endossement, les PTF ont pris l’engagement d’œuvrer à ce que les enfants puissent bien aller à l’école. Par ces signatures, le PSE Post 2015 amorce ainsi sa mise en œuvre.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.