banner ong educaction

Travaux de recherche sur la mousson et l’érosion côtière : Les clubs jeunes « Espoir » et « Nudobiba » exposent leurs résultats

Au nombre de treize et tous élèves en classe de seconde C et D au Collège d’Enseignement Général (CEG) de Pahou, l’équipe du Club jeune « Espoir » de Pahou est passée à la restitution des travaux de recherche qu’elle a effectués sur la mousson au Bénin, de Mars à Juin 2018.

Le mercredi 27 Juin 2018 dans l’enceinte de l’établissement, en présence du personnel administratif et sous le regard admiratif de leurs camarades, les membres du Club jeune « Espoir » de Pahou ont exposé à l’assistance le phénomène de la moisson. A partir du thème « Sous la Mousson, des Hommes », ces jeunes scientifiques éco citoyens ont passé en revue les caprices de la mousson d’Afrique de l’Ouest, la mousson africaine dans le contexte du changement climatique global, les échelles de variation des pluies de mousson et la cerise sur le gâteau est l’excellente présentation du pluviomètre par l’un des membres du club. Pays touché par l’érosion côtière, le club jeune « Nudobiba » du CEG Dantokpa a consacré ses travaux de recherche aux causes, manifestations et solutions de protection contre le phénomène. La restitution des résultats de recherche sur la thématique « Erosion côtière au Bénin : causes, manifestations et solutions de protection » s’est déroulée le vendredi 29 Juin 2018 dans l’enceinte du CEG Dantokpa en présence du représentant de l’IRD au Bénin et du personnel administratif du collège. Initiative de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), le projet Club jeune « Espoir » et « Nudobiba » est mis en œuvre à travers le programme ‘’Climat sous surveillance’’ dans plusieurs autres pays africains tels que le Niger, le Burkina-Faso et le Sénégal. Exécuté au Bénin par l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) sous la coordination de la section béninoise de l’IRD, dans les CEG de Pahou et de Dantokpa, l’objectif du projet est de former un réseau de jeunes scientifiques éco citoyens conscients des phénomènes environnementaux et tout ce qui concourt aux perturbations climatiques. « C’est un réel plaisir d’être avec vous ici et je suis ému d’écouter ce que vous avez à nous raconter. Nous avons commencé le projet avec un peu plus de retard, mais c’est un grand plaisir de savoir que les fruits ont tenu la promesse des fleurs », a affirmé Florent Engelmann, Représentant de l’IRD au Bénin qui n’a pas manqué de décerner un satisfécit à l’équipe du Club jeune « Nudobiba » du CEG Dantokpa dont l’engouement et la détermination ont pesé dans la balance pour la réussite de ce projet. Ce projet en dehors de faire acquérir des connaissances scientifiques aux élèves, souligne Zoulkifl Salou, Représentant l’ONG JVE, permet également aux élèves de pouvoir développer l’aptitude à prendre la parole en public et donc à pouvoir gérer le stress et tout ce qui va avec la prise de parole en public. Remerciant l’IRD pour avoir choisi son établissement comme bénéficiaire de ce projet, Parfait Vignigbé, Directeur du CEG Pahou, a manifesté sa volonté à accueillir si possible l’édition prochaine. Un souhait que partage également Saturnin Gbaguidi, Directeur du CEG Dantokpa avant d’inviter les apprenants à adopter des comportements citoyens et sains.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.