RAVIP 02

Atelier de réflexion stratégique sur le PAEFE à BOHICON : Un nouveau départ pour les centres Barka

Réunis dans la salle de conférence de l’hôtel NIFUR à Bohicon le 13 mars dernier, les responsables de la Coopération suisse au Bénin, l’ONG Helvetas, le CRADENF, Solidar Suisse, plusieurs maires, quelques cadres du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire et du Secrétariat Technique Permanent du Plan Décennal de Développement du Secteur de l’Education, ont pris part à un atelier de réflexion stratégique sur le PAEFE organisé par la coordination du programme.

 

«Mener une réflexion stratégique sur les objectifs du Programme d’Appui à l’Education et à la Formation des Enfants exclus du système formel (PAEFE) en partant de l’objectif du projet au départ et de la théorie du changement de PAEFE tout en considérant les enjeux actuels tant pour les bénéficiaires que pour l’Etat et formuler, in fine, des améliorations pertinentes afin de rendre le modèle plus attirant et efficient pour le passage à l’échelle », tel est l’objectif de cette rencontre officiellement lancée par Parfait Mènou, représentant le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire empêché. Portant la voix du ministre, ce cadre de l’éducation a reprécisé les objectifs de l’atelier aux participants et réitéré tout le soutien du MEMP au PAEFE. Tour à tour, Barnard Agbangla, représentant la Directrice résidente de la Coopération Suisse, Célestin Dembélé, Directeur pays Helvetas, et Oumarou Lafia Boubacar, représentant des maires des départements du Borgou et de l’Alibori ont rappelé la pertinence de l’atelier et adressé leurs chaleureuses salutations aux participants en les exhortant à donner le meilleur d’eux-mêmes pour que le PAEFE puisse véritablement répondre aux attentes des cibles.

Du déroulement de l’atelier

Deux communications ont permis de planter le décor des travaux. Nadine Oké, Coordonnatrice du PAEFE, et Célestin Dembélé, directeur Pays de Helvetas ont rappelé à l’assistance, les fondamentaux du programme. Si la Coordonnatrice du PAEFE a clarifié le concept Barka et déclaré que l’objectif général du programme est d’appuyer la mise en œuvre d’offres d’éducation et de formation adaptées aux réalités socio-économiques du milieu pour les enfants de 9 à 15 ans exclus du système éducatif, son directeur Célestin Dembélé, a projeté le rêve PAEFE tel que conçu au départ. Il a conclu que cette école de la deuxième chance sera une réussite si et seulement si l’Etat et les Communes s’approprient le modèle et le mettent à échelle. Ces deux présentations suivies d’un film documentaire qui montre les profils de sortie des enfants du PAEFE ont donné l’opportunité aux participants de débattre autour des enjeux des alternatives éducatives au Bénin. Répartis en trois groupes de travail, les participants ont, lors d’une plénière riche en échanges, conjugué leurs efforts de réflexions pour sortir des recommandations pertinentes dont voici la quintessence :
- Le maintien du dispositif (cycle de 4 ans) ;
- Le maintien du profil de sortie (CEP ou Formation Professionnelle) ;
- L’initiative d’un dispositif d’orientation dès l’entrée dans le cycle de formation PAEFE ;
- L’initiative des clubs de lecture au profit des apprenants ;
- Le renforcement des capacités des animateurs ;
- Le renouvellement et l’enrichissement de l’environnement lettré en synergie avec le PAGEDA ;
- L’introduction des visites de centre de production, d’artisanat, et d’autres ateliers dès la 1ère année de PAEFE (sondage des aptitudes des enfants) ;
- L’expérimentation des Champs/Ecole et/ou Unités d’élevage/Ecole ;
- La formation des animateurs sur l’élevage, le jardinage, l’agro-alimentaire ;
- L’initiative des fiches techniques sur l’agriculture et l’élevage à l’usage des animateurs.

Ulrich Vital AHOTONDJI

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.