banner ong educaction

Education inclusive au Bénin | Un nouveau modèle d’école pour les enfants à besoins spécifiques

L’éducation inclusive est encore pour beaucoup un slogan mais au Cercle des Oliviers, c’est un savoir-vivre.

Par diverses activités de prise en charge, cette Ong accompagne les enfants à besoins spécifiques pour en faire des êtres humains à part entière à travers son espace ‘‘Les trésors de l’atelier’’. Educ’Action vous amène à la découverte de cette organisation qui fait, bon an mal an, son petit bonhomme de chemin au profit de cette cible d’apprenants.

Hermax a 10 ans, c’est un As du bricolage. Camille Tohihin, le psychologue de la maison admet que Hermax aime les chiffres, l’électronique, les portables, tout ce qu’il peut monter et démonter en général. La preuve, il ne quitte pas mon téléphone portable du regard, une fois approché. Au fait, Hermax a développé une intelligence logico-mathématique hors du commun qui lui permet de reconnaître les chiffres et les lettres malgré qu’il ne soit pas scolarisé. L’accompagnement des spécialistes du Cercle y ait pour peu de choses car, Camille soutient que ce petit garçon légèrement rond et de vert vêtu a bel et bien des prédispositions naturelles. La preuve, confirme le psychologue, c’est qu’il joue à la play station sans arrière-pensée car, il apprend seul les fonctions de l’appareil. Comme Hermax, le Cercle des Oliviers, une Ong de prise en charge psycho-éducative des enfants à besoins spécifiques et d’autres enfants, veut donner à chaque enfant le droit de devenir autonome et de réussir, selon une approche inclusive.

Cultiver le droit de réussir …

C’est une petite bourgade intellectuelle à fabrique de champions. En effet, pour le compte de cette année, par exemple, sur les 35 enfants accompagnés par le centre dont 22 en situation de handicap, les résultats enregistrés sont les suivants : 5/5 au BEPC et 20/21 au CEP, 7 passent en année supérieure, 1 redouble et 1 a abandonné soit 87,05 % de taux de réussite. Au-delà de ceux qui ont réussi, l’Ong ‘‘Le Cercle des Oliviers’’ compte présentement 221 enfants en situations difficiles, dont 47 enfants porteurs de handicap de tous genres. Ici, l’inclusion permet à ces enfants de vivre et de communiquer avec d’autres enfants « dits normaux », malgré les regards de la société.

Un des groupes denfants en pleine activit sous le regard du psychologue maison

Dans un espace d’humanité …

Les murs fraîchement peints d’un marron clair éveille les sens des amateurs de tasse de thé matinale frappé de la poudre de chocolat aux diverses appellations, selon le fabriquant. Loin d’une invite au petit déjeuner, vous êtes ici dans les locaux flambants neufs de l’espace les Trésors de l’atelier de l’ONG ‘’le Cercle des Oliviers’’. Situé à Aidjèdo, dans le 6ème arrondissement de Cotonou, Les trésors de l’atelier est un espace où l’ONG transmet aux enfants à besoins spécifiques le goût de vivre grâce à diverses activités. Le petit portail franchi, le premier constat est que toutes les infrastructures sont ergonomiquement adaptées aux enfants porteurs de handicap. Ainsi, l’accès à la salle principale est facilité par une rampe d’accès pour ceux qui seraient en fauteuil roulant. A l’intérieur, toutes les portes sont marquées de dessins qui expliquent ce qui se fait dans chaque salle pour aider les enfants dans leurs déplacements. Qu’ils soient déficients intellectuels, autistes, sourds-muets, porteurs d’Infirmités Motrices Cérébrales (IMC), hyperactifs, porteurs des divers troubles de l’apprentissage, les enfants bénéficient de diverses activités dans le but de réveiller leurs potentiels.

Par des activités valorisantes et d’autonomisation …

Pour aider les enfants à devenir autonomes en acquérant diverses compétences de vie, les activités sont reparties en atelier. Ainsi, l’atelier de cuisine permet aux enfants d’apprendre l’hygiène alimentaire mais aussi la manipulation des divers outils de cuisine. L’atelier de peinture est l’occasion pour les enfants d’apprendre à manipuler différents outils. Ce qui prépare leurs mains à faire des mouvements fins et précis. En plus de cela, comme l’indique Camille Tohihin, « nous menons aussi les activités communautaires comme l’hygiène corporelle et vestimentaire sur comment prendre soin de soi pour que les enfants développent progressivement leur autonomie vis-à-vis de leurs parents en matière d’hygiène ». Le service de l’adaptation et de réadaptation accompagne les enfants de façon précise dans leur scolarité. Ainsi, « les enfants qui ont été déjà scolarisés mais qui présentent des troubles d’apprentissages sont réadaptés tandis que ceux qui n’ont jamais été scolarisés vont être adaptés à la situation scolaire », précise le psychologue pendant que sa collègue de la salle voisine travaille avec un enfant déficient intellectuel. L’espace d’écoute et d’orientation où se trouvent les psychologues est réservé aux entretiens avec les parents mais aussi avec les enfants pour déterminer le type d’accompagnement à réserver à chaque enfant en vue de favoriser son intégration dans la société.

Delphine AKPLOGAN la directrice du centre au sortir dune consultation

Avec l’inclusion comme défi à relever chaque jour…

Pour parvenir à l’inclusion et à l’intégration des enfants porteurs de handicap, l’ONG utilise diverses stratégies. « Elaboration de projets éducatifs individualisés, emploi du temps individuel, contrat d’accompagnement, prise en charge ou orientation, éducation au comportement social, formation aux activités de vie quotidienne, activités scolaires ou d’apprentissages professionnels, insertion dans la communauté enfantine inclusive, évaluation insertion ou réinsertion en milieu scolaire ordinaire, familial, milieu d’apprentissage ou en stage d’observation, renforcement des capacités », Bref ! Tout un arsenal dévoilé par la directrice de l’organisation, Delphine Akplogan épouse Massessi. L’ensemble de ces stratégies sont mises à contribution pour que Hermax et ses amis aient la chance de vivre à l’aise dans la société avec l’appui de leurs parents qui sont aussi accompagnés par ‘’le Cercle des Oliviers’’. En effet, ces derniers bénéficient de diverses formations sur l’écriture braille, le langage des sourds et les comportements à adopter face aux divers besoins de leurs enfants en famille. Malgré qu’il se pose des problèmes du point de vue financier, d’exigüité de site et de formateurs, pour mieux satisfaire la demande en formation et en accompagnement dans les différentes spécificités pour soutenir les familles et les entreprises, Delphine Akplogan, le sourire derrière ses lunettes, reste sereinement optimiste, confiante en l’avenir. En attendant, de nombreux enfants ont déjà bénéficié d’un accompagnement professionnel dans divers ateliers de coiffure, de menuiserie ou autres et certains sont en activités. Hermax, lui, va recevoir des objets, des matériels informatiques et électroniques et va faire de petits calculs pour laisser éclore son talent dans le domaine de l’informatique et nourrir son intelligence dans le domaine de l’ingénierie informatique qu’il est appelé à monnayer quand il deviendra plus grand.

Adjéi KPONON

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.