banner ong educaction

Appui du Japon au profit de 37 écoles de l'Atlantique | 7 milliards 285 millions pour construire 220 salles de classes

Le Japon s'engage à soutenir le gouvernement béninois dans la construction des infrastructures éducatives.

Les accords ont été conclus entre le donateur et le bénéficiaire hier lundi 18 décembre 2017 à la salle de conférence du ministère des affaires étrangères et de la Coopération en présence des autorités des deux pays.

7milliards 285millions, c'est la contribution du peuple japonais pour la construction prochaine de 220 salles de classes dans 37 écoles du département de l'Atlantique. A travers cet accord, le Japon entend contribuer à l'amélioration des conditions d'études et de travail des enseignants et des écoliers béninois. << Notre joie sera immense de voir d'ici à 2ans les infrastructures scolaires du département de l'Atlantique dans un état bien renforcé afin d'assurer les conditions optimales d'apprentissage aux apprenants et accroître le goût du travail aux enseignants ainsi que les autres acteurs >>, a laissé entendre Kiyofumi Konishi, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon près le Bénin lors de la signature des accords. Aussi a-t-il saisi l'occasion pour partager sa conviction sur ce projet précis avec la partie béninoise: << Je reste convaincu que la bonne exécution de ce projet contribuera à améliorer au fur et à mesure l'environnement des infrastructures scolaires>>. Ce projet reçoit une attention particulière du peuple japonais qui est très sensible aux conditions difficiles d'apprentissage des enfants et de travail des enseignants du Bénin, préviendra ensuite l'ambassadeur visiblement préoccupé par sa bonne exécution. Également présent à la cérémonie de signature d'Echange de Notes, le Ministre Salimane Karimou en charge des Enseignements Maternel et Primaire s'est voulu très laconique: << Je ne peux que soutenir tout ce qui se fait dans le cadre de la promotion de la scolarisation. Mes mots sont des mots de remerciement à l'endroit du peuple japonais, qui, par cet acte, vient une fois encore de témoigner sa solidarité à l'endroit du peuple béninois. Qu'il en soit, à travers son ambassadeur, remercié >>. Pour dissiper les craintes diplomatiquement émises par son hôte, le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurelien Agbenonci s'est voulu rassurant. Le ton utilisé et les mots choisis témoignent de l'intérêt du gouvernement béninois pour ce projet de renforcement des infrastructures éducatives. << Le Japon fait partie des pays pour lesquels nous avons beaucoup de respect, beaucoup de considération puisque les engagements que nous prenons mutuellement sont toujours respectés. C'est pour cela que lorsqu'il y a quelques dysfonctionnements, nous prenons des mesures radicales qu'il faut et le récent Conseil des ministres vous a bien prouvé que nous tenons à aller jusqu'au bout lorsqu'il s'agit de remettre les choses dans la bonne direction >>, a-t-il, à son tour, déclaré. Pour information, le Japon a contribué jusqu'à aujourd'hui à la réalisation de plus de 1.400 salles de classes au Bénin depuis 1996.

Romuald D. LOGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.