banner ong educaction

Lancement du programme English Access Microscolarship : L’anglais désormais à la portée des apprenants de la communauté islamique

Scribus, Calibre, et Sigil, voici les trois logiciels Open Source que Fawaz Taïrou, Responsable des formations du Campus Numérique Francophone de Cotonou (CNFC) a fait découvrir aux jeunes et professionnels venus de divers horizons. Réunis les 29 et 30 novembre 2018 dans la salle d’exposition de l’Institut Français de Cotonou, les participants ont fait une prise en mains des trois logiciels utiles à la Publication Assistée par Ordinateur (PAO) et à l’édition de livre numérique (ebook).

Spécifiquement, selon le formateur, Sigil et Calibre sont des logiciels d’édition de livre numérique au format Epub tandis que Scribus est un logiciel de PAO comparable à Adobe Indesign. Dans la salle d’exposition où s’est tenue la séance de formation, les participants ont appris à faire des mises en forme d’image et à concevoir des livres numériques en manipulant, tour à tour, chacun des trois outils au fil des jours. Selon le formateur Fawaz Taïrou, ces logiciels sont conçus sous Licence Libre GNU-GPL. Ce qui permet d’y avoir accès gratuitement. Concentrés devant leurs ordinateurs, les quelques jeunes et personnes âgées, étudiants et professionnels qui ont fait le déplacement ont découvert les subtilités, les raccourcis claviers ainsi que de nombreuses astuces que Fawaz Taïrou n’a pas manqué de livrer.

«L’anglais est la langue au monde la mieux partagée. Mieux, la maîtriser est une opportunité» C’est en ces termes que Laura Hruby, Chargée d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin, justifie le programme «English Access Microscolarship». En effet, le programme «English Access Microscolarship» offre aux élèves brillants âgés de 13 à 20 ans, et provenant de milieux économiquement défavorisés, des compétences linguistiques en anglais. Il a également pour ambition de renforcer leur leadership, tout en leur enseignant les notions de base de la culture américaine, ainsi que les valeurs de développement démocratique et de l’engagement civique. Deux années durant, 40 adolescents de la FINAT auront donc l’opportunité de renforcer leur capacité à lire, à écrire, et à parler l’anglais, à travers des séances préscolaires intensives.
Pour Jamal-Dine Dissou, représentant du président de la FINAT empêché, ce partenariat entre l’Ambassade des États-Unis près le Bénin et la FINAT marque le début d’une longue et fructueuse coopération. « Ce programme exprime une conviction, un engagement de notre fondation à éduquer, à instruire et permettre aux enfants d’évoluer dans la vie avec plusieurs langues à leur actif. Offrir aux enfants la possibilité d’apprendre l’anglais, c’est leur permettre de s’émanciper et de s’ouvrir au monde entier », a-t-il déclaré. Reconnaissant l’aubaine ainsi présentée, Wakilou Agboola, porte-parole des parents d’élèves, a, non seulement salué les différentes parties prenantes du programme, mais a réitéré aussi la disponibilité des parents pour le bon déroulement des deux années d’enseignement. Pour information, le programme « English Access Microscolarship » est financé par le bureau des affaires éducatives et culturelles du département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique, par le biais de l’organisation Family Health international, et implémenté par la Fondation Islamique Naïmatou Toukourou (FINAT).

Ulrich HOUNDJI

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.