banner ong educaction

Pour sortir le sport béninois de sa léthargie : Des scientifiques recommandent l’adoption d’une politique sportive

«Café de la Science » 2018 ! C’est reparti pour la série des rencontres scientifiques de cette année. L’aventure entamée depuis l’année passée sur initiative de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) aborde cette année un nouveau virage parsemé d’innovations.

A la paillote de l’Institut Français de Cotonou, le jeudi 31 mai 2018, chercheurs et acteurs du monde sportif se sont retrouvés pour opiner sur les maux qui entravent le rayonnement du sport au Bénin. Pour cette première rencontre de « Café de la Science », le sujet en débat était intitulé ‘‘Développement sportif du Bénin : un défi qui relève de la haute performance et de la santé des populations’’. Devant un parterre de participants, quatre professeurs de l’Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et Sportive (INJEPS) ont planché sur la thématique. Premier à prendre la parole, le professeur Souaïbou Gouda a exposé les défis à relever pour le développement sportif au Bénin. Son collègue Emile-Jules Abalot a entretenu l’assistance sur ‘‘les performances sportives au Bénin : bilan et perspectives’’. Le développement sportif et la santé des populations étaient les sujets de préoccupation du professeur Barnabé Akplogan et le professeur Issiako Bio Nigan a bouclé la vague des communications par des conseils sur les activités physiques et comportements alimentaires indispensables au maintien de la santé de la population béninoise. Des différents exposés, il ressort que le sport au Bénin végète dans une léthargie faute de l’élaboration d’une politique de sport qui énonce clairement la vision de l’Etat pour le secteur. Pour redresser la pente, les communicateurs ont formulé des recommandations à l’endroit du pouvoir public. « l’IRD est heureux de relancer une nouvelle série de rencontres pour l’année 2018. Six au total vont être déroulées au cours de l’année dans différents endroits », renseigne Florent Engelmann, représentant de l’IRD. Remerciant l’IRD pour avoir associé sa structure dans l’organisation de ces rencontres, Innocent Bokossa, directeur national de la recherche scientifique et de l’innovation prend déjà date avec les participants pour de nouvelles causeries sur d’autres sujets de préoccupations majeures.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.