banner ong educaction

Hommages à l'oeuvre de l'écrivain béninois Barnabé Laye

Faire connaître au public culturel béninois, ce poète d’Afrique et du monde qui fait la fierté du Bénin aux quatre coins du monde, lui rendre hommage à la hauteur de la dimension de l’homme de culture, de lettres et de sciences qu'il est.

C’est tout le sens que la communauté culturelle universitaire du Bénin donne à cette journée d’hommages à l’intention de l’ambassadeur culturel béninois, Barnabé Laye. Médecin de formation et de profession le jour, poète et romancier la nuit, Barnabé Laleye de son nom d’écrivain Barnabé Laye est un béninois de la diaspora qui compte plusieurs œuvres livresques à son actif. Affectueusement appelé par ses proches ‘’Tonton Barnabé Laye’’, ce dahoméen de Sadognon, originaire de Porto-Novo est peu ou pas très connu de la jeunesse béninoise. Comme quoi, nul n’est prophète chez soi. C’est donc pour réparer cette ‘’injustice’’ que les femmes et hommes de sciences, de lettres et de culture sous l’inspiration féconde des Professeurs Adrien Huannou, Guy-Ossito Midiohouan, Anatole Laleye, Adolphe Kpatchavi avec la complicité de Florent Couao-Zotti, de l'abbé Arnaud Éric Aguenounon et de Prudentienne Gbaguidi, Directrice de la Librairie Notre Dame ont décidé de se donner les moyens pour le célébrer tout au moins pour une journée. Pour le Professeur Adolphe Kpatchavi, « il est question de le révéler au public béninois à travers ses œuvres,  ses talents de littéraire majeur mais aussi et surtout à travers ses qualités humaines dont l’humilité reconnue et saluée par tous ». Pour cette cérémonie d’hommages qui a eu pour cadre l’amphi Christophe Sadeler du Champ de foire ce jeudi 24 mai 2018, des témoignages ont fusé de partout pour magnifier le sexagénaire, l’infatigable de la plume, le perfectionniste de l’écriture poétique et romancière dont l’une des œuvres en attente d’édition mijote.

IMG 20180524 WA0029

Prenant la parole devant un parterre d’écrivains et d’universitaires venus de plusieurs pays d’Afrique, l'ecrivaine Adélaïde Fassinou Alagbada a présenté ‘’Tonton Barnabé Laye’’ avant d’exposer en filigrane ses œuvres  avec en toile de fond, les prix qui ont sanctionné son brillant parcours d'écrivain. « Tout cela a commencé au Collège Père Aupiais à 15 ans. C’est après la lecture du livre du Sud-Africain Alan Panton sur l’apartheid », dira Barnabé Laye parlant des origines de sa vocation littéraire. Dans ses explications, le médecin des Hôpitaux de Pitié-Salpêtrière de Paris a confié au public passionné de livres qu’il a toujours été surpris par la reconnaissance, dans les milieux littéraires, des prix qu’on lui a décernés. Prix de Poésie Aimé Césaire 2015, le Prix européen Charles Carrère en 2017 sont entre autres les prix reçus par le poète d’Afrique et du Monde Barnabé Laye. Lui qui a d'ailleurs consacré l’après-midi du même jeudi à la dédicace de ses œuvres dans l’enceinte de la Librairie Notre Dame de Cotonou devant parents, amis, admirateurs, curieux et amoureux de la littérature en général et de la littérature béninoise en particulier, venus découvrir physiquement celui qu’ils connaissent soit par ses œuvres (pour les avoir étudiées dans les amphithéâtres de la Faculté des Lettres) soit virtuellement (par les réseaux sociaux).

Enock GUIDJIME et Romuald LOGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.