banner ong educaction

Bénin/ Littérature : Sophie Adonon publie la 5ème enquête de sa série policière

Mourir ou mourir. Ainsi est intitulée la 5ème enquête de la série policière de l’écrivaine béninoise Sophie Adonon. Le Commissaire Lionel Aza, intervient cette fois-ci sur une affaire de disparition d’enfant.

 

Sidoine est un orphelin de mère et un admirateur fin de la danse sur bambou. Sans indices, il disparaît un jour de la  maison, affligeant, le seul parent qu’il a encore en vie, son père. Le détective Aza se retrouve en face d’une véritable énigme. Plus son enquête évolue, le nœud à défaire se serre davantage. Un casse-tête à la fois pour le père de Sidoine et pour le Commissaire.

Le roman est publié à Star éditions à Cotonou. Il s’étend sur 170 pages. Facile à lire, il plonge le lecteur  dans  plusieurs réalités socio-culturelles du Bénin. Comme il est de son habitude, Sophie Adonon y vend son pays d’origine dans toute sa splendeur. Allez y découvrir  vous-même.

Et parlant des merveilles de l’ancien Dahomey, l’auteure semble ne pas être encore au point final. Splendide Bénin, tout en sonnets est le titre du recueil de poèmes qu’elle s’apprête à publier aux éditions Savane à Cotonou.  La romancière – poétesse, comme le poète français Joachim Du Bellay dans Le beau voyage, se sert de quatorze vers de même mesure pour  exposer à la face du monde la beauté de son Bénin natal. Un exercice hautement littéraire auquel elle s’est donnée pour provoquer  des regards passionnés vers la terre du héro panafricain, Béhanzin. Selon l’éditeur Rodrigue Atchawé, l’ouvrage sera sur le marché au cours de cette année 2018.

D’une parution à une autre, nous annonçons, toujours à l’actif de Sophie Adonon Généalogie maternelle de Jésus-Christ. C’est un essai dans lequel l’écrivaine a mis en valeur  les six femmes majeures  mentionnées dans la Bible (Ancien comme Nouveau Testament). Le livre  sera dans les librairies et les rayons des bibliothèques dès le 15 avril 2018. Il est édité chez Savane à Cotonou.

Mais avant l’écho des dames de la Sainte écriture, Sophie avait déjà fait entendre les  « Echos de femmes » chez Rodrigue Atchawé (Les Editions Savane). Il s’agit d’un recueil de nouvelles, publié en marge de la célébration de la Journée Internationale de la femme, édition 2018.

Enfin, sur initiative de son compatriote et jeune collègue Ezin Pierre Dognon, Sophie Adonon a également participé à la rédaction d’un recueil de nouvelles des auteurs béninois de la diaspora. L’ouvrage est édité par Les Editions Plurielles de Koffi Attédé (Cotonou). Il sera rendu public les semaines à venir.

Esckil AGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.