RAVIP 02

Le peuple et la gestion du pouvoir dans la démocratie : ouvrage du Père Jean Koussouhoué

Un Ouvrage qui remet l’homme au cœur de la démocratie

 

« Le peuple et la gestion du pouvoir dans la démocratie ». C’est le titre du deuxième ouvrage du révérend père Jean Koussouhoué, Curé de la paroisse de Klouékanmè, dans le département du Couffo au Bénin. Subdivisé en trois parties, le livre s’invite dans le débat des démocraties en vogue ici et là dans le monde pour s’interroger sur l’effectivité de la gouvernance du peuple dans les démocraties actuelles.

Couverture de Livre du Pre Jean Koussouhou«Le peuple a-t-il réellement et vraiment le pouvoir dans les démocraties du monde ? », c’est la question essentielle qui traverse ce document de 141 pages. Le curé philosophe, dans la première partie intitulée approche analytique du concept de démocratie, comme gouvernement du peuple par le peuple, s’appuie sur la démocratie américaine conceptualisée par Alexis de Tocqueville. En 52 pages, l’auteur plante le décor du livre depuis les clarifications conceptuelles, en passant par la trilogie démocratie - peuple souverain - Etat, pour chuter sur l’originalité de Tocqueville. On retient globalement que les principes démocratiques sont respectés dans la démocratie américaine citée comme exemple par l’auteur. Il notifie que l’égalité des conditions, l’état social, la souveraineté du peuple, l’opinion publique favorisent le bien-être du peuple dans cette démocratie. Il constate dans cette première partie que le pouvoir appartient au peuple qui nomme ses représentants. Cette réalité décrite par l’auteur ne contient-elle pas des chimères ? Cette question trouve sa réponse dans la deuxième partie de l’ouvrage. En effet, l’auteur y pose le problème de la gestion effective du pouvoir par le peuple sur une quarantaine de pages. Il met une nuance fondamentale entre gérer réellement le pouvoir et le gérer vraiment. Il démontre que lorsque les pouvoirs judiciaire, législatif et exécutif sont séparés, que les partis politiques jouent leurs rôles tout comme la presse, alors le peuple gère réellement le pouvoir. Mais lorsque les minorités sont méprisées et que les élus du peuple décident en fonction de leurs intérêts personnels, que le peuple vit dans le désespoir et l’insatisfaction, alors le peuple ne gère pas vraiment le pouvoir. Il conclut cette partie en écrivant que les revendications, les grèves et les soulèvements populaires soulignent les limites des démocraties en cours ici et là sur la planète Terre. Ce postulat permet à l’auteur de consacrer la troisième et dernière partie de l’ouvrage (36 pages) au concept d’humanité comme fondement de la démocratie. Le Père qui se retrouve ici pleinement dans son apostolat, affirme que les dirigeants politiques, en gérant le pouvoir, doivent tenir compte de l’humain qui est en chaque citoyen et le traiter avec amour. C’est ce qu’il appelle le concept d’humanité articulé avec le sentiment d’amour. Pour le prêtre catholique, c’est à cette seule condition que les hommes dans le gouvernement démocratique, s’intéresseront les uns aux autres sans exclusion aucune, et sans porter atteinte à la dignité humaine. « L’amour, écrit l’auteur, se révèle alors comme l’expression vivante de l’humanité. » (P.127)

Biographie

Ordonné prêtre le 1er août 1987 par Mgr Robert Sastre, le père Jean Ougbegnon Koussouhoué est titulaire d’un DEA en philosophie politique obtenu à l’institut Catholique de Paris, en France en 2000. Il commence son ministère sacerdotal comme professeur de français et de latin au petit séminaire St Joseph du Lac d’Adjatokpa de 1988 à 1993. Nommé co-Vicaire général par son Excellence Mgr Victor Agbanou, actuel évêque du diocèse de Lokossa, il a été successivement professeur de philosophie dans les Grands Séminaires de Tchanvédji et de Djimè de 2002 à 2009 ; Directeur du collège catholique de Dogbo de 2004 à 2008 ; Directeur du Collège catholique de Klouékanmè depuis 2009. Cumulativement à ses fonctions, il a également occupé le poste de directeur de l’Hôpital diocésain St-Camille de Dogbo de 2003 à 2015. Depuis 2009, il est l’actuel Curé de la paroisse de Klouékanmè. Il est auteur d’un essai de philosophie politique en 2007 intitulé « Démocratie et développement » et de l’ouvrage « le peuple et la gestion du pouvoir dans la démocratie » paru aux éditions Ablodé, en Novembre 2017.

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.