banner ong educaction

Exposition : Ganvié, la belle | Une trentaine de toiles pour imposer la destination Bénin aux touristes

La dernière activité de la série des manifestations marquant la célébration de la quatrième édition de la Journée Internationale des Arts Plastiques (JIAP) s’est tenue le 30 novembre 2017 à MB Hôtel de Ganvié.

Réunis autour du vernissage de l’exposition « Ganvié, la belle », les plasticiens béninois ont décidé de mettre leur génie créateur au service de la valorisation de ce site touristique du Bénin.

Au deuxième niveau du bâtiment qui abrite les locaux de MB Hôtel, une trentaine de toiles en peinture retrace la sublime beauté de la cité lacustre de Ganvié. C’est par une exposition au-dessus du lac Nokoué que la Fédération des Associations Professionnelles des Plasticiens et Graphistes du Bénin (FAPLAG-Bénin), a choisi de clore les activités de la célébration de la quatrième édition de la Journée Internationale des Arts Plastiques (JIAP). L’objectif visé par les plasticiens réunis autour de cette exposition est de susciter, par des créations qui valorisent la Venise de l’Afrique, le choix de la destination Bénin. Réalisés dans une condition difficile sans résidence de création, les tableaux de ces plasticiens béninois ont rendu belle la cité lacustre de Ganvié. Une initiative pareille relève d’une importance capitale pour Léon Zoha, directeur des Arts et du Livre qui souligne que cela touche directement deux secteurs majeurs sur lesquels s’appuie le gouvernement pour booster le développement économique du Bénin : le tourisme et la culture. « Avec un programme sobre mais dynamique, FAPLAG-Bénin a su toucher plus d’un avec des conférences-débats thématiques, l’exposition internationale d’arts contemporains dédiée aux professionnels béninois et étrangers, le concours scolaire de dessin et de peinture doté de prix sur le thème « Mon rêve pour l’Afrique » et enfin l’exposition dénommée : « Ganvié, la belle », a martelé le représentant du ministre en charge du tourisme, de la culture et des sports. Cette exposition, explique Philippe Abayi, président de la FAPLAG-Bénin, engage un certain nombre de plasticiens béninois dans le contexte d’un Bénin sans saison artistique depuis bientôt deux ans et sans une aide à la création et aux activités culturelles porteuses du développement. Rappelons que l’exposition « Ganvié, la belle » dont le vernissage a connu la présence du vice ambassadeur du Maroc et du directeur du Centre Culturel Chinois est prévue pour s’achever le 15 décembre 2017.

Edouard KATCHIKPE

 

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.