banner ong educaction

Finale du concours « Miss Gnonnou Dagbé » | Léoncia Kotchoffa décroche la palme de la reine de la cuisine

Une vingtaine au départ de l’aventure en mars dernier, elles ne sont plus que six candidates à s’affronter pour la phase finale du concours de promotion de l’art culinaire béninois et africain « Miss Gnonnou Dagbé », le dimanche 22 septembre 2017 à la place des fêtes Kayécha de Womey.

Devant le public et sous l’appréciation d’un jury composé de professionnels de la cuisine, les candidates Léoncia Kotchoffa, Anne-Marie Awadjihè, Mistourath Akinocho, Marie Madeleine Tété, Charlène Kounagbé et Nadège Tchanou ont été soumises à la préparation en live du mets traditionnel béninois Agbéli, accompagné de la sauce Assrokouin. Avant le challenge devant les fourneaux, les candidates ont présenté chacune un thème sur comment soigner son alimentation et ont défilé en parade et en tenue de ville pour marquer cette activité de célébration de la gastronomie béninoise. Après la délibération du jury présidé par Virgile Abadagan, promoteur de l’événement Miss Ganzin, la candidate Anne-Marie Awadjihè s’en sort avec le titre de deuxième dauphine. Elle est suivie de la première dauphine qui a pour nom Marie-Madeleine Tété et la couronne de la première édition du concours « Miss Gnonnou Dagbé » a été remportée par la candidate N°1 Léoncia Kotchoffa. Pour récompenser leurs mérites, la miss est partie avec un gaz de 6kg plus accessoires, une marmite de 15 kg, un parapluie, un bon en informatique et une enveloppe financière de 100.000 francs Cfa. La première dauphine a été gratifiée d’une cuisinière à deux fourneaux, une marmite de 5 kg, une série de casserole de 5 kg et une enveloppe financière de 30.000 francs Cfa. La deuxième dauphine part avec les mêmes lots en nature que la première dauphine plus une enveloppe financière de 20.000 francs Cfa. Quant au reste des candidates, en plus d’une enveloppe financière de 5.000 francs Cfa, elles ont reçu également des lots en nature composés de pagne et de parapluie. Partant du constat que nombre de filles s’intéressent de moins en moins à la préparation des mets locaux, le concours d’art culinaire « Miss Gnonnou Dagbé » ambitionne d’encourager les jeunes filles à la préparation des plats traditionnels en vue de redorer le blason de l’art culinaire béninois et africain.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.