banner ong educaction

Festival WOOMAF 2017 | Tanger allume les projecteurs sur les cultures africaines

«Ensemble, revalorisons le riche patrimoine culturel de notre Afrique ».

C’est autour de ce thème que va se dérouler la deuxième édition du festival international des musiques du monde et des arts d’Afrique (WOOMAF), du 28 au 30 septembre 2017, à Tanger au Maroc. Initiative de la Fondation Dintchen-Coucke, cet événement culturel panafricain entend promouvoir le métissage musical et artistique entre les artistes de l’Afrique subsaharienne et ceux du Maroc, favoriser l’émergence de nouveaux talents mais aussi montrer au monde une Afrique fière, positive, digne, riche, diverse et métissée. Pendant les trois jours des manifestations culturelles, des artistes venant de l’Afrique subsaharienne, du Maroc et d’autres pays du monde vont se produire en concerts live. Sur la scène, vont se relayer Cheick Tidiane Seck du Mali, Marema Fall du Sénégal, Sarro du Sénégal, Zouk Machine de la Guadeloupe, Serge Ananou du Bénin, Saida Fikri du Maroc, Gnawas les filles de Tanger du Maroc, B.I.C d’Haïti ou encore Koumb Queen du Gabon. L’édition de cette année du festival WOOMAF prévoit aussi dans sa programmation des conférences de haut niveau portant sur des sujets relatifs à la musique, l’art et la culture d’Afrique et animées par d’éminents spécialistes du Maroc, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire. Au titre des thématiques qui vont être abordées au cours du festival, il faut retenir «La culture comme ciment des relations Sud-Sud entre le Maroc et les pays d’Afrique subsaharienne», «Le métissage musical Maroc-Afrique: Pour quel public?», «Art et artisanat marocain: Racines et Perspectives» et «Regard sur l’art contemporain africain». Ateliers artistiques sur la musique, les arts, la bande dessinée et la culture d’Afrique destinés aux enfants et aux adultes ; exposition d’œuvres d’art contemporain et musical au profit des artistes plasticiens et des chanteurs et une dégustation de mets africains traditionnels, sont les autres attractions qui vont meubler les soixante-douze heures de célébration des cultures africaines en terre marocaine. Placée sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’édition de cette année du festival WOOMAF met à l’honneur le Sénégal.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.