banner ong educaction

Concours pour révéler le patrimoine touristique de l’esclavage au Bénin : Merveille Dossougbété sacrée lauréate de la première édition

Merveille Dossougbété est la lauréate de la première édition du concours organisé par l’Agence ‘’J’aime La Culture’’ pour révéler le patrimoine touristique de l’esclavage au Bénin.

Elle est suivie de Frimon Akouété et Géraldine Hogbonouto qui sont sortis respectivement deuxième et troisième de la compétition. C’est le verdict rendu par le jury composé de Denis Avimandjessi, Pacôme Alomakpé et Hermas Gbaguidi ce dimanche 02 décembre 2018, journée internationale de célébration de l’abolition de l’esclavage. Réunis au centre culturel ‘’Décide Afrique’’ à Ouidah, les acteurs culturels sont venus se remémorer l’histoire de la traite négrière et de l’esclavage. Sur dix finalistes retenus pour la phase finale de ce challenge, ces trois lauréats ont réussi à tirer leur épingle du jeu et séduire le jury par leur travail. En reconnaissance de leurs mérites, la lauréate a été gratifiée d’une enveloppe financière de 50.000 francs Cfa, le deuxième a empoché une enveloppe de 35.000 francs Cfa et la troisième du concours est repartie avec 20.000 francs Cfa. Quant aux occupants de la 4ième et 5ième place, ils se sont partagés la cagnotte de 30.000 Francs Cfa et les cinq autres finalistes ont été gratifiés d’une enveloppe de 10.000 francs Cfa chacun. C’est le couronnement d’un processus lancé par appel à candidatures le 02 novembre 2018 où l’occasion était donnée aux élèves en classe de terminale d’envoyer par le biais des réseaux sociaux, des réponses aux dix questions du concours axé sur le thème : « Cartographie de l’esclavage au Bénin : un circuit touristique inexploité ». L’objectif visé à travers l’organisation de ce concours, rappelle Henri Morgan, promoteur de l’événement, est de réécrire ensemble avec les jeunes et les personnes ressources, l’histoire de l’esclavage au Bénin avec un point d’honneur sur l’identification, la révélation et la valorisation des sites touristiques de l’esclavage au Bénin. « Ce projet, constitue les prémices d’un autre grand projet dénommé 1441 et qui va impliquer les villes de Ouidah au Bénin, Gorée au Sénégal et Loango au Congo Brazzaville dès l’année prochaine. Avec la bénédiction du père céleste et la confiance renouvelée des partenaires, le présent concours fera le tour des douze départements du Bénin », a renseigné le promoteur de l’Agence ‘’J’aime La Culture’’ qui prend déjà date avec les acteurs culturels pour la deuxième édition du concours annoncée pour se tenir le 02 décembre 2019 à Savalou, histoire de donner l’exclusivité aux ressortissants de ce département des collines, l‘occasion de contribuer à l’écriture de l’histoire de l’esclavage et à la promotion des sites touristiques de l’esclavage dans cette localité. Pour précision, l’Acte 1 de ce concours de révélation du patrimoine touristique de l’esclavage au Bénin a bénéficié du soutien du Fonds des Arts et de la Culture (FAC).

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.