banner ong educaction

Trois questions à Aristide Agondanou, promoteur du Marché des Arts du Golfe

"Nous ne pensions pas que nous aurions autant de candidatures"

La première édition du Marché des Arts du Golfe (MAG) est prévue pour se tenir du 06 au 21 octobre 2018 dans la capitale économique du Bénin.

Dans une interview accordée à Educ’Action, Aristide Agondanou, promoteur de l’événement renseigne sur les motivations, les tenants et aboutissants de l’initiative. Entretien !

Educ’Action : Cotonou se prépare pour abriter la première édition du Marché des Arts du Golfe (MAG), un événement culturel dont vous êtes le promoteur. De quoi s’agit-il ?

Aristide Agondanou : Le concept, c’est de transformer Cotonou en une plaque tournante du marché d’art et de développer le mécénat d’entreprise, de rendre les entreprises plus proches des artistes parce qu’elles ne les utilisent pas comme il se doit, c’est-à-dire comme des ’’brand ambassadors’’. Il faudrait que cela rentre dans nos mentalités. Pendant ce grand événement culturel, il y aura aussi la partie ’’Marché’’, un espace de plus de 800 mètres carrés avec à l’intérieur, des stands qui permettront aux artistes d’exposer leurs œuvres. A part cela, il y a la seconde partie qui est constituée des installations. La programmation prévoit également des projections de films documentaires sur des artistes, sur la manière dont ils travaillent. Il y en a parmi eux qui développent une technique, une manière de travailler que les participants à cette activité découvriront. Nous avons prévu des ’’workshops’’ animés par des grands maîtres. Au cours de l’événement, on fera un hommage à Ludovic Fadaïro qui est l’un des plus grands, l’une des sommités africaines et sur le plan international en art contemporain. Il est en train de fêter ses cinquante ans de carrière et nous revisiterons tout ce qu’il a réalisé au cours des années 1970 à nos jours. Il y aura des performances et des défilés, mais pas des défilés de mode classiques, mais avec une touche artistique. En effet, celui qui va créer la scénographie est Alougbine Dine qu’on ne présente plus. Toutes ces activités vont permettre un genre de brassage, des rencontres entre les artistes et aussi, il y aura des acteurs comme les collectionneurs d’art, des galeristes qui viendront faire leur marché dans le Marché des Arts du Golfe. Comme des entreprises vont accompagner des artistes, elles auront la chance de nous voir leur organiser des séminaires d’entreprise du genre ’’workshop’’ dans le système du ’’team building’’, pour créer la cohésion, la solidarité et l’esprit d’équipe au niveau des membres de ces structures. Dites-vous que ce qui est surprenant, c’est que depuis que nous avons lancé l’appel à candidatures pour des projets, le monde entier est en train de postuler, parce que l’événement est ouvert à l’Afrique, à l’Europe et aux Caraïbes. Jusqu’à ce moment, nous ne pensions pas que nous aurions autant de candidatures. Donc, l’équipe technique qui va faire la sélection aura du pain sur la planche.

Est-ce que vous avez les moyens financiers nécessaires pour l’organisation d’un événement aussi grandiose ?

Au Bénin, nous disons toujours que nous n’avons pas de moyens, que nous sommes pauvres. Je dois vous dire que j’ai eu la chance de sillonner d’autres pays et que j’ai aidé à organiser des événements. Mais, ils ne sont pas plus intelligents que nous. Si l’on doit se cacher derrière le sous-développement, on ne va rien faire ! Il faut oser, il faut rêver grand, nous pouvons faire plus que le Burkina-Faso !

Un appel à l’endroit des acteurs de la culture ?

Je demande à toutes les entreprises qui sont installées au Bénin de saisir le MAG comme un outil de prospérité et de venir y participer. Je demande aux dirigeants, aux responsables de la chose culturelle au Bénin d’utiliser le MAG pour faire rayonner le Bénin partout dans le monde, pour faire développer le tourisme, pour faire affirmer la culture béninoise sur le plan international.

Propos recueillis par Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.